Ecole

CFEE: 17.362 candidats à subir les épreuves du CFEE

Ils sont au total 17.362 candidats à subir depuis hier mardi les épreuves du Cfee et de l’entré en sixième. Le nombre de candidats a connu une hausse, avec 1051 élèves de plus par rapport à l’année 2016 qui où l’on avait enregistré 16.311. Le taux élevé d’absence des candidats individuels a été relevé dans certains centres d’examen. Pour les autorités administratives et académiques toutes les dispositions ont été prises pour un bon déroulement des examens.
Au centre Notre Dame des Victoires de Diourbel, il y a au total 208 inscrits dont 90 garçons et 119 filles. 23 absences dont 09 garçons et 14 filles ont été notées. Au centre Adji Tandiang, on compte 162 inscrits et il y a eu 2 absents, toutes des filles. A Cheikh Ibra Fall, il y a au total 124 inscrits dont 9 absents. Ce qui fait que 115 élèves ont compose dont 52 garçons et 73 filles. En tout, le nombre de candidats passe de 16.311 en 2016 à 17.362 en 2017, soit une hausse de 1051 candidats. Auss le nombre de centres est passé de 86 à 96 en 2017 à l’échelle de la région à Diourbel.
La traditionnelle tournée au niveau de quelques centres de la commune de Diourbel, conduite par l’adjoint au gouverneur chargé du développement de Diourbel, a permis de constater le nombre assez important d’absents essentiellement des candidats individuelles. Cheikh Dione, l’adjoint au gouverneur chargé du développement de Diourbel explique: «nous pouvons dire globalement que nous sommes satisfaits non seulement de l’organisation mais également des conditions dans lesquelles les gens sont. La seule chose qu’il faudrait déplorer ce sont les cas d’absence au niveau des élèves. Mais il faudrait préciser que toute absence est déplorable, mais c’est moins méchant puis qu’il s’agit, pour la plupart, de candidatures individuelles».
L’inspecteur d’académie de Diourbel estime que tout se passe bien. «Le nombre de candidats a augmenté car il est passé à 17.362. Et cela s’est répercuté sur le nombre de centre qui est passe de 86 à 96». Gana Sène salue la montée en puissance des franco-arabes, avec 2684 candidats, soit une hausse de plus de 600 élèves par rapport à l’année dernière. Selon lui, toutes les dispositions ont été prises pour un bon déroulement de ces examens. Les filles constituent l’effectif le plus élevé avec prés de 59,69 pour cent. Pour lui, le nombre de candidats n’est pas très élevé compte tenu de ce que nous avons vu l’année dernière.
Sur l’absence des candidats, il soutient que ces élèves ont tous reçu l’information au même titre que les autres. C’est peut-être lié au fait que parfois il y a des candidats âgés de prés de 40 ans. Cependant il persiste et signe que toutes les dispositions ont été prises par les IEF pour informer à temps tous les candidats. Pour Moussa Sène, l’inspecteur départemental de l’éducation et de la formation de Diourbel, aucune absence de surveillant n’a été signalée. Pour parer à toute éventualité, deux surveillants ont été affecté à chaque classe dans tous les centres d’examen de Diourbel, a-t-il conclu.

Beug Nabi

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]