International

ILS ONT OBTENU UNE BOURSE DE 4 SEMAINES AUX ETATS-UNIS « Un lendemain meilleur » pour 14 étudiants

«Make Tomorrow Better» est un programme intensif de quatre semaines visant à renforcer la prochaine génération d’entrepreneurs au Moyen-Orient et en Afrique du Nord avec des pratiques commerciales et des compétences entrepreneuriales réussies.

States, on arrive! 14 jeunes étudiants algériens ont été sélectionnés pour participer au programme de bourses de Coca-Cola «Make Tomorrow Better» «Un lendemain meilleur».
Le programme, dans sa sixième année, est un partenariat entre le département d’État américain et The Coca -Cola Company qui parraine 100 bourses d’études pour les étudiants universitaires de toute la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.
Les jeunes entrepreneurs aspirants se rendront, aujourd’hui, aux États-Unis pour participer à un programme d’un mois hébergé à la Kelley School of Business de l’université d’Indiana. «Make Tomorrow Better» est un programme intensif de quatre semaines visant à renforcer la prochaine génération d’entrepreneurs au Moyen-Orient et en Afrique du Nord avec des pratiques commerciales et des compétences entrepreneuriales réussies.
Les étudiants bénéficieront d’un programme accéléré basé sur les éléments essentiels du programme de premier cycle Kelley School of Business, l’un des meilleurs programmes aux États-Unis et classé numéro un pour l’éducation à l’entrepreneuriat. Ils apprendront à développer des plans d’affaires, de l’entrepreneuriat social et de la gestion sans but lucratif.
La délégation algérienne sera rejointe par des pairs universitaires d’Egypte, de Jordanie, du Maroc, des Territoires palestiniens, de l’Arabie saoudite et de la Tunisie. Ces étudiants ont été sélectionnés sur la base de projets d’entrepreneuriat qu’ils mûriront chez l’Oncle Sam pour les concrétiser dès leur retour au pays. Jeudi dernier, l’ambassadrice Joan A. Polaschik et le directeur général de Coca-Cola pour l’Algérie, Wahib Benaïssa, ont rencontré les boursiers algériens pour les féliciter pour leur sélection et leur souhaiter une expérience agréable et productive aux États-Unis.Ils ont eu droit à un renvoi de politesse de la part de ces étudiants qui vont vivre leur rêve américain pendant un mois.«Le but de cette bourse est de rendre un lendemain meilleur dans leurs propres communautés», a souligné fièrement Joan A. Polaschik. Les échanges éducatifs et culturels sont un pilier essentiel de la diplomatie américaine. En Algérie, l’ambassade des États-Unis offre un large éventail de programmes d’échange qui établissent des ponts et une compréhension mutuelle entre les Américains et les Algériens. Depuis 1986, l’ambassade américaine a parrainé plus de 4 000 Algériens pour participer à des programmes liés au développement professionnel, au leadership, à l’éducation, à l’entrepreneuriat, à la science, au journalisme, aux arts et plus encore.
D’ailleurs, le 18 juin derrnier, l’ambassadeur Joan Polaschik a rencontré les 18 jeunes leaders algériens avant leur départ pour leur souhaiter de vivre une expérience passionnante, productive et agréable aux États-Unis. Ils ont été sélectionnés pour participer au programme d’échanges Student Leader sponsorisé par l’Initiative de Partenariat pour le Moyen- Orient (Mepi). Ils se rendront aux États-Unis le mercredi 28 juin.
Les participants sélectionnés viennent de Souk Ahras, Skikda, Ouargla, Batna, Alger, Blida, Tébessa, Jijel, Tindouf et Constantine. Student Leader est un programme d’échanges intensif de six semaines aux États-Unis au profit d’environ 120 étudiants de premier cycle de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Le programme est dirigé en partenariat avec plusieurs universités américaines dont l’université de Georgetown (Washington DC), l’université du Delaware (Delaware), l’université Bénédictine (Illinois), l’université d’État de Portland (Oregon), l’université d’État du Montana (Montana) et l’université d’État de Californie – Chico (Californie).
Les universités accueillent les participants pendant cinq semaines de cours portant sur des thèmes communs tels que l’analyse comparative des styles de leadership, la recherche de consensus, la résolution de conflits, la résolution individuelle et collective de problèmes, le rôle de la société civile, la communication publique et la recherche d’emploi. Après le programme de cours, les participants prendront part à une tournée d’étude d’une semaine pour découvrir différentes universités, entreprises et organisations non gouvernementales aux États-Unis. Voilà donc le rêve américain, à la sauce algérienne…

lexpressiondz

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]