Actualité

LeJoola 15 ans déjà comme si c’était hier.

Le Joola, 15 ans déjà! Sous une pluie battante pour son dernier voyage, à 18 heures, le Joola emmène près de 2 000 passagers à son bord, soit presque quatre fois sa capacité maximale de 552 personnes. C’est vers 23 heures qu’un orage – habituel pendant la saison d’hivernage – va faire basculer le bateau -Les canots, sanglés, ne s’ouvrent pas automatiquement. Seul un radeau de sauvetage a pu être déplié, recueillant vingt-cinq personnes, tandis que vingt-deux autres réussissent à grimper sur la coque du navire.

L’attente des secours est interminable -A Dakar, l’équipe de surveillance de la Marine nationale n’a pas, cette nuit-là, assuré sa vacation. À terre, personne ne s’inquiète du silence du Joola depuis son dernier message radio, à 22 heures. Les premiers sur les lieux du naufrage sont des pêcheurs qui, vers 7 heures du matin, donnent l’alerte et recueillent les premiers rescapés. La Marine nationale, elle, n’arrivera qu’à 18 heures le lendemain. Trop tard. L’insouciance et l’irresponsabilité emportent 1 863 vies, dont quelque 600 corps seulement seront retrouvés.

Personne n’est responsable!!! De toute façon, il n’y a jamais eu de responsable des catastrophes nationales. Juste pour rappel.

Source: Café actu.#kebetu #Sénégal #LeJoola 15 ans déjà comme si c’était hier. L’histoire ne meurt pas, 15 ans après on en est là.!

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]