Actualité

Rappel historique: Mamadou Dia/Leopold Sedar Senghor

En 1945, Léopold Sédar Senghor, tête de file de la jeune génération en quête
d’émancipation, vient chercher Mamadou Dia, instituteur engagé dans la lutte contre la
domination coloniale, et le persuade de le rejoindre au sein de son mouvement
politique.
Compagnons inséparables, ils franchissent ensemble toutes les étapes déterminantes qui
mèneront le Sénégal de l’autonomie interne, à la fédération du Mali et enfin à
l’Indépendance en 1960. Senghor devient président de la république, Mamadou Dia,
président du conseil des ministres. Un réel bicéphalisme à la tête de l’état.
Très vite, le tandem connait des tensions, leurs politiques divergent.
Senghor, très attaché à la France, souhaite ménager les rapports avec l’Occident, tandis
que Dia veut abolir radicalement le système économique hérité de l’emprise coloniale.
Le charme se rompt progressivement et après dix-sept ans de compagnonnage fraternel,
éclate une guerre fratricide qui va opposer Senghor à Dia, dans les couloirs du palais
jusqu’à l’arrestation de Mamadou Dia le 17 décembre 1962.
Mon oncle Jean Alfred Diallo, chef d’état major des armées, complice de Senghor,
mettra Mamadou Dia et mon oncle Joseph Mbaye aux arrêts.
Le Sénégal ne s’est jamais relevé de ce traumatisme.
Aujourd’hui, beaucoup de Sénégalais restent persuadés que ce prétendu coup d’état
n’était en réalité qu’un coup monté pour écarter définitivement Dia de la politique.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]