OEUVRE ET LITTERATURE

ÉTUDE INTÉGRALE D’UNE ŒUVRE LITTÉRAIRE: LES PERSONNAGES dans « SOUS L’ORAGE » de Seydou Badian

ÉTUDE INTÉGRALE D’UNE ŒUVRE LITTÉRAIRE : LES PERSONNAGES dans « SOUS L’ORAGE » de Seydou Badian
«Sous l’orage » est un roman qui comprend 3 parties divisées en 25 chapitres ; il comporte 183 pages.
Plusieurs personnages y interviennent, les uns occupant un rôle plus important que les autres, évidemment.
Le père Benfa et sa fille Kany occupent la place centrale du roman.
Seydou Badian a réussi sa mise en scène en donnant à chacun un rôle qui impacte celui des autres.
I)-LE CAMP DES ANCIENS-Le père Benfa :
Il est le chef de famille, le doyen, le patriarche.
Il est très respecté dans le quartier.
Bien que vivant en ville, il incarne la tradition.
C’est un père et un mari autoritaire.
-Maman Téné : Première épouse de Benfa, elle est lamaman de Kany.
C’est une femme au foyer, soumise,débrouillarde, travaillant dur pour nourrir ses enfants(vente de pagnes, teinture…).
Elle essaye de raisonner Kany quand son père voulut lui marier à Famagan.
Maman Téné est préoccupée par la stabilité de la famille, elle joue le rôle de régulateur même si son mari croit qu’elle est la cause de tous les maux.
-Sibiri : Ainé des enfants de Benfa, il est élevé dans la pure tradition. Il réfléchit comme son père.
Ayant subit l’initiation, véritable épreuve traditionnelle,il est l’héritier des coutumes. Sibiri est le confident de Benfa.
-Djigui : Grand frère de Benfa, il est le sage de la tradition et vit au village.
C’est lui qui va accueillir ses neveux pour leur exil et tentera une médiation entre Kany et son père.
Djigui est l’architecte du dénouement du problème.
-Famagan est le riche commerçant qui veut épouser Kany.
-Maman Coumba : Cette veuve est la maman de Samou.
Elle éleva toute seule son fils. Elle souhaite que celui-ci épouse la fille de son oncle (sa cousine, la fille qui lui est destinée).
Maman Coumba est une femme brave qui fait tout pour que son fils ne manque de rien.B
-LE CAMP DES JEUNES-Kany : Fille de Benfa, c’est l’héroïne de l’œuvre.
Tout le roman s’articule autour de sa personne. Kany est une fille moderniste qui fréquente l’école en compagnie de son camarade Samou avec qui elle vit le parfait amour.
Cet amour a été perturbé quand son père a voulu lui donner en mariage à Famagan.
-Samou : Ce petit ami de Kany a un projet de mariage avec celle-ci.
Ces deux jeunes élèves ont les mêmes aspirations. Samou, bien qu’étant élève, est très modéré.
Il sait défendre le coté positif de la tradition.
C’est pourquoi il est apprécié et par ses camarades et par les vieux.
Il est très attaché à sa maman.-Birima : Souvent en conflit avec son grand frère Sibiri, Birima est proche de Kany parce qu’étant de la même génération.
-Tiéman le Soigneur : Bien qu’étant fidèle aux coutumes, Tiéman ne peut pas être classé dans un camp.
Cet infirmier resté au village est un homme d’équilibre entre tradition et modernité.
C’est lui qui va imprégner Kany et ses jeunes frères sur la tradition lors de leur exil au village.
D’autres personnages jouent un rôle non moins important dans le roman. Il s’agit de Nianson et Tiémoko (les jeunes frères de Kany), Kerfa, Aladji, le muezzin… Boubouny, le petit singe et le mouton ne sont pas des personnes certes mais ce sont des animaux très protégés par le père Benfa.
Ces animaux ont toujours été un point de discorde entre le chef de famille et ses femmes mais aussi avec les enfants.
Prochain cours: La thématique dans « Sous l’orage ».
Excellente journée.
M.Sidibe 

Laisser un commentaire

1 commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]