Actualité

Louisanne raconte son stage au Sénégal

À l’automne 2017, la médiathèque avait répondu à l’appel de Louisanne Massé qui organisait une collecte de jouets et de livres pour enfants. Étudiante en sciences de l’éducation à l’université catholique de l’Ouest, à Arradon (Morbihan), la jeune femme préparait alors un voyage au Sénégal, où elle a réalisé un stage dans le cadre de sa licence pour devenir professeure des écoles.

Avec le soutien de l’association Tche Kanam de Loudéac, Louisanne Massé s’est rendue à Nianning, au sud du Sénégal, en novembre.

Collecte de jouets

« Avant de partir, j’avais lancé une collecte, par le biais d’une page Facebook. La médiathèque de Laurenan fait partie des généreux donateurs. Nous avons programmé, à mon retour, une exposition de photos et une restitution. » Louisanne Massé a donc présenté son voyage à l’école de Laurenan, mardi, puis à la médiathèque en soirée.

« Mon stage s’est déroulé dans trois écoles : Ndiaron, Yeewu Yeete et Falokh, des écoles construites par les fonds et la volonté de l’association Tche Kanam. J’ai travaillé avec les « tatas », nom donné aux éducatrices et animatrices des écoles au Sénégal, auprès d’enfants âgés de 3 à 5 ans. Ce sont des classes de 50 à 60 élèves : les enfants sont plus sages que chez nous ! »

Louisanne a aussi visité le pays : le lac Rose, l’île de Gorée en face de Dakar, l’île aux coquillages, la Somone (lagune), la réserve d’animaux de Bandia.

« Les premiers jours sont impressionnants, c’est un dépaysement total, a retracé l’étudiante. Lorsque l’on évoque l’Afrique, nous savons que la vie est beaucoup plus modeste que chez nous. Mais le voir et le vivre, c’est autre chose ! Le peuple sénégalais est très chaleureux. On reçoit beaucoup plus que l’on apporte, au niveau du coeur. »

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]