Actualité

« Pas de limites aux investissements de Microsoft au Sénégal »

Déployée au Sénégal pour favoriser la transformation numérique, la taskforce africaine de Microsoft Corporation s’est engagée à ne ménager aucun effort pour faire bénéficier au plus grand nombre de la valeur ajoutée socio économique  induite par la révolution digitale.
 

La récente visite au Sénégal de hauts responsables de Microsoft Corporation a permis de mettre en relief les enjeux inhérents à la transformation numérique, en particulier dans des secteurs clés tels que l’éducation, la santé, la finance, l’agriculture… Notamment dans l’optique de montrer quels peuvent être les apports de la transformation numérique et du Cloud pour les organisations et les individus : grandes entreprises, Pme, secteur public, étudiants, entrepreneurs ou grand public. Une occasion pour Yacine Barro Bourgault, Directrice Régionale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, basée à Dakar, et pour Celine Bremaud, Vice-présidente Ventes, Marketing et Opérations à Microsoft Corporation de saluer le potentiel du Sénégal.

«Une transformation digitale à forte valeur ajoutée»

Eu égard à ce constat, la taskforce de Microsoft a réitéré son engagement de participer amplement, entre autres, à la mise en œuvre de la «Stratégie Sénégal numérique 2025». D’autant plus que si la transformation digitale en est à ses balbutiements au Sénégal, elle n’en demeure pas moins une forte opportunité de création de valeur ajoutée tant du point de vue social qu’économique. «Il n’y a pas de limites à l’investissement de Microsoft au Sénégal. Ce qui est important c’est le partenariat dans lequel cela s’inscrit. En fait nous sommes en relation avec le gouvernement et les autorités pour définir les grandes lignes de ce partenariat et trouver les moyens de bâtir ensemble quelque chose qui va être mis en exécution. C’est aujourd’hui notre fer de lance. C’est-à-dire qu’au-delà des idées échangées, nous avons déjà investi d’une certaine manière assez significative sur l’éducation par exemple depuis de nombreuses années et nous sommes en train de construire un plan plus vaste avec le gouvernement mais nous voulons absolument qu’il s’inscrive  dans une volonté d’exécution imminente et non retardée» assure à ce propos Celine Bremaud.

«Faire profiter de la puissance de feu du numérique au plus grand nombre»

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, Celine Bremaud n’a pas manqué de laisser entendre que «Microsoft doit faire profiter au plus grand nombre, dans les meilleurs délais, de la puissance de feu qu’apporte le numérique aujourd’hui, au travers de services intelligents, au travers de villes intelligentes, au travers de services qui aident à résoudre les problèmes de santé, d’éducation, de financements et tout cela ne peut pas attendre». Donc il faut que l’on trouve, avec les autorités avec qui nous partageons une très forte et très  longue dynamique de partenariat depuis de très nombreuses années, ce cadre qui va nous permettre d’être ambitieux. Encore une fois ce n’est pas la limite de l’investissement qui compte, c’est plus le plan que l’on va mettre en œuvre et qui devrait être exécutable et exécuté» ajoute la vice-présidente Ventes, Marketing et Opérations à Microsoft Corporation.

homeviewsenegal

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]