Skip to content

GEPPAO 2019 : Comment informer sans faire de propagande

Le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Remis Fulgance Dandjinou, représentant le Président du Faso, a procédé à la cérémonie de clôture du forum du groupement des éditeurs de presse publique de l’Afrique de l’ouest (GEPPAO) ce vendredi 21 juin 2019 à Ouagadougou.

Les 20 et 21 juin 2019 s’est tenu un forum du groupement des éditeurs de presse publique de l’Afrique de l’ouest (GEPPAO) sur le thème « le rôle des médias de l’UEMOA dans la lutte contre le terrorisme : entre contraintes sécuritaires et devoirs professionnels ».

« Le Burkina Faso se réjouit de l’organisation d’un tel évènement qui vient à point nommé interpeler les médias sur leur rôle et leur responsabilité dans leur travail d’informations des populations. Et ce, au moment où le terrorisme et l’insécurité menacent la stabilité de la région », a mentionné le représentant du président du Faso, Remis Fulgance Dandjinou.

La rencontre selon lui, a abouti à deux résultats importants. Il s’agit, entre autres, de la mise en place d’un comité scientifique appelé à poursuivre la réflexion entamée au cours de ce forum et également de l’élaboration d’un projet d’éducation et de sensibilisation des acteurs de médias de la sous-région dans le sens d’une participation plus efficace à la lutte contre le terrorisme.

Au cours des deux jours de travaux, des recommandations et motions ont été proposées à l’endroit des médias et du gouvernement. Au titre des recommandations, les participants suggèrent la création des instances d’information, d’éducation et de sensibilisation sur le vivre-ensemble, une spécialisation des journalistes reporters sur le traitement de l’information sécuritaire.

Ils recommandent que le gouvernement facilite le travail des journalistes en apportant leur capacité d’intervention sur le terrain, développe la confiance en valorisant les médias nationaux et en explorant un climat de confiance entre les acteurs de la lutte. Il est demandé aux institutions sous-régionales à travailler de façon à renforcer la capacité d’action des journalistes à travers l’équipement et la formation, développer avec les membres du GEPPAO les projets du programme éducatif dans les domaines de la paix et de la sécurité.

Venance Konan, président du GEPPAO, pour sa part, il s’agit de faire en sorte que les hommes de médias et les hommes de ceux qui travaillent dans la sécurité puissent coopérer, collaborés pour que venir à bout de ce phénomène qui tente de détruire la sous-région.

Il a aussi estimé que les hommes doivent s’approprier le code de déontologie et de l’éthique pour informer et protéger la population. « Il faut trouver le juste milieu. C’est avec cela que nous pourrons travailler efficacement tout en permettent aux forces de sécurité de faire leur travail. C’est ça le vrai défi. Comment informer sans divulguer des secrets, sans faire la propagande des groupes terroristes mais tout en contribuant au résultat final que nous attendons », a-t-il indiqué.

La  conférencière, Aïchatou Mindaoudou a estimé qu’« il est important pour chaque composante de nos sociétés de réfléchir à comment elle peut apporter sa contribution à la lutte contre le terrorisme ».

En rappel, le GEPPAO est un instrument d’intégration sous régionale visant à œuvrer à la mutualisation des efforts et des moyens pour réussir les missions d’information et de formation des opinions publiques. Il compte sept (7) pays dont la Côte d’Ivoire, le Burkina Fao, le Niger, le Sénégal, le Bénin, le Togo et le Mali. Cette institution compte organiser 4 forums dans 4 pays de l’Afrique de l’Ouest, un colloque sur la problématique du franc CFA à Dakar et un salon de la femme à Abidjan.

Aïna TOURE (stagiaire)

Burkina 24

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Concours les plus visités

La rédaction vous propose

Articles similaires

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]