Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

Actualité APPEL À CANDIDATURES Emplois

Recrutement d’un Consultant pour l’évaluation d’un projet

HEKS-EPER recrute un Consultant pour l’évaluation d’un projet appuyé en partenariat avec ENDA-Pronat.

1. Description de l’intervention

ENDA Pronat met en œuvre depuis presque dix ans un projet de promotion de l’Agriculture Saine et Durable et de renforcement de capacités pour une meilleure sécurité alimentaire des populations de Keur Moussa.

Dans la commune de Keur Moussa, les premiers diagnostics menés vers les années 2005 par ENDA Pronat ont montré que les terres situées sur le plateau de Thiès (zone sud) sont affectées par l’érosion hydrique qui emporte les couches fertiles et menace les villages. Enda Pronat a commencé à travailler avec les populations sur la mise en place d’ouvrages antiérosifs qui ont contribué à la réduction de l’impact du ruissellement, au retour de la végétation et à la récupération de plus de 100 hectares de terres dégradées dans 7 villages. Enda Pronat a également travaillé sur les techniques de production agro écologiques en zone de maraichage et sous pluie. Ces dernières années, la commercialisation des fruits et légumes sains est devenue un levier important de cette orientation agroécologique. La mise en œuvre des activités s’est faite en collaboration avec la fédération paysanne Woobin qui a été renforcé dans bien de domaines. En dépit des résultats encourageants obtenus, il reste encore des aspects à consolider, tant au niveau de la restauration des ressources naturelles, que de la production et de la commercialisation pour professionnaliser les producteurs, voir certaines exploitations familiales agro écologiques de la commune de Keur Moussa. La fédération Woobin, malgré ses acquis et ses ressources humaines, a besoin également d’être accompagnée pour mieux se prendre en charge.

Ainsi, ce présent projet vise la professionnalisation des exploitations familiales qui pratiquent l’agro écologie et l’autonomisation de la fédération Woobin dans la commune de Keur Moussa et se déroule de avril 2017 à mars 2020.

1.1 Objectifs du projet

Le présent projet s’inscrit dans la continuité de la vision d’Enda Pronat qui repose sur l’approche terroir qui est semblable à l’approche village , mais à une échelle plus large. En effet, le terroir peut regrouper un ou plusieurs villages qui partagent des ressources naturelles communes.

L’objectif global (OG) du présent projet est la :

« Professionnalisation des exploitations familiales agro écologiques de Keur Moussa pour une résilience face à l’insécurité alimentaire ».

  • Renforcer le positionnement et la compétitivité des exploitations familiales engagées dans l’agro écologie ;
  • Améliorer les revenus des familles, en particulier des jeunes, en vue de freiner l’exode rural ;
  • Préserver des espaces agro écologiques dans une commune menacée par l’urbanisation ;
  • Régénérer les ressources naturelles d’un terroir inter-villageois confronté à l’érosion hydrique ;
  • Décentraliser le pouvoir de gouvernance de la Fédération Woobin au niveau de ses zones ;
  • Consolider le processus d’autonomisation de la Fédération paysanne Woobin.
  • Pour l’atteinte de cet objectif global, trois objectifs spécifiques (OS) ont pu être définis :
  • OS 1 : Professionnaliser les filières horticoles agro-écologiques ;
  • OS2 : Consolider de façon pérenne les mécanismes de régénération durable des ressources naturelles ;
  • OS3 : Renforcer la gouvernance de la fédération Woobin tout en créant les conditions de son autonomisation ;

1.2 Résultats attendus

Les résultats visés par ce projet au cours de cette phase sont

  • R 1 : Les performances des exploitations agro écologiques incluant la qualité des produits ASD sont améliorées.
  • R 2 : Le dispositif de commercialisation de la fédération Woobin est renforcé.
  • R 3 : Les activités de DRS sont poursuivies selon le plan d’aménagement de l’étude GEODEF.
  • R4 : Une gestion durable et participative des ressources naturelles est promue.
  • R5 : Le système de gouvernance de la fédération est redéfini avec la base.
  • R6 : Woobin redynamise son fonctionnement.
  • R7 : Les capacités de Woobin sont renforcées.

2. Finalité et portée de l’évaluation

Ce projet est aussi en cohérence avec les orientations de la section « développement des communautés rurales » du programme international de HEKS-EPER 2017-2020 dont les 3 grands chapitres sont rappelés ci-dessous :

A. Accès à la terre, aux ressources et aux services – 1) : Accès sécurisé à la terre et aux ressources, – 2) : accès sécurisé aux services de base.

B. Production et système de marchés – 3). Production agricole durable – 4). Systèmes de marché efficient et inclusif.

C. Société civile et Gouvernance – 5). Rehausser la sécurité et l’espace disponible pour la société civile et 7). L’inclusion et la participation des structures de gouvernance .

Le projet contribue aussi à l’atteinte des objectifs spécifiques 2 et 3 du programme pays de HEKS-EPER Sénégal 2016-2020 à savoir :

  • OS2 : La régénération des ressources naturelles est promue.
  • OS3 : Les revenus des petits paysans et familles éleveurs ont augmenté

L’évaluation de ce projet vise à :

  • vérifier la bonne exécution du projet, et dans quelle mesure les résultats et objectifs spécifiques ont été atteints ;
  • qualifier la durabilité des changements attendus
  • étudier et qualifier les changements plus long-terme (positives et négatives) au niveau d’impact sur les populations.
  • fournir des constatations, conclusions et recommandations sur les résultats obtenus après l’exécution du projet,

L’image la logique d’intervention (théorie du changement) du projet, téléchargeable en bas de page.

3. Critères et questions

L’évaluation sera fondée sur les critères d’efficacité, d’efficience, d’impact et de durabilité et couvre les questions clés suivantes :

Question clé 1 (efficacité) : Quels résultats et objectifs spécifiques ont été réalisés ?

Le consultant évalue le niveau de performance dans l’atteinte des résultats et objectifs du projet en fonction du cadre logique et du Plan S&E et des données à collecter additionnement.

Question clé 2 : la théorie du changement du projet a-t-elle abouti après l’exécution de cette phase.

  • Question clé 3 (durabilité) : quel est le niveau d’autonomisation de la fédération Woobin ? Il s’agira de faire une analyse des capacités organisationnelles, techniques et financières de la fédération, de voir à travers les activités de renforcement de la dynamique organisationnelle de la fédération notamment la stratégie de mobilisation des ressources financières ; la diversification des partenaires ; le fonctionnement des organes de zone, le dynamisme des comités de gestion ; la démultiplication des Caisses autogérées dans tous les villages ; la réactualisation du plan stratégique ; la mise en place d’organes de suivi des progrès.
  • Question clé 4 (impact) : quels sont les impacts des principales thématiques du projet consolidés depuis une décennie sur les cibles et leur cadre de vie ? (Lutte Anti Erosive, production saine et durable ).
  • Avec une collecte de données qualitatives et quantitatives, il faudra ici mesurer et qualifier les changements positifs et négatifs émanant de l’intervention du projet sur la population, en particulier sur l’amélioration des revenus des ménages et la protection durable de l’environnement (réhabilitation des zones dégradées, mise en place de structures pérennes pour la préservation des ressources naturelles).

4. Méthodologie et procédure

L’équipe d’évaluation externe doit privilégier le partage et les échanges avec l’équipe de Pronat, le Bureau de coordination de HEKS-EPER, les responsables de la fédération Woobin et les membres des producteurs et productrices des villages à la base qui ont participé à la définition et à l’élaboration des outils de pilotage et des indicateurs de réalisation des objectifs du projet.

L’équipe de consultants retenue pour faire cette évaluation devra élaborer un rapport de démarrage juste après la signature du contrat.

Dans ce rapport de démarrage, l’équipe devra décrire comment les questions de l’évaluation seront prises en charge, c’est-à-dire, comment seront mesurés et qualifiés les changements qui ont eu lieu durant les 3 phases d’accompagnement par rapport aux résultats, objectifs spécifiques et impact. Le rapport de démarrage doit donner un aperçu des données qui seront utilisées (données déjà collectées et d’autres à collecter y inclus une stratégie d’échantillonnage détaillée si nécessaire), décrire la méthodologie à utiliser pour le recueil des données et l’analyse des informations auprès des parties prenantes du projet.

Enfin, un chronogramme détaillé de l’étude ainsi que le budget y afférant devront figurer dans ce rapport de démarrage.

5. Produits attendus

Téléchargeables en bas de page dans les TDR

Le rapport final d’évaluation devra suivre le canevas de rapportage joint en annexe et n’excèdera pas 20 pages (sans les annexes). Le rapport intégrera un résumé de 5 pages qui synthétise les principales recommandations de l’évaluation et leçons apprises.

6. Calendrier

La mission se réalisera au courant du mois d’octobre 2019. Le plan de travail sera établi d’un commun accord entre Enda Pronat, l’évaluateur et les acteurs locaux. Le rapport définitif de l’évaluation (en français) doit être disponible en versions imprimée (en 3 exemplaires) et électronique au plus tard 10 jours après la remise du draft de rapport c’est-à-dire le 30 octobre 2019.

7. Rôles et responsabilités de gestion

Pour bien mener cette évaluation, les parties prenantes vont assurer les rôles et responsabilités suivants :

  • Enda Pronat : préparation des TDR et contractualisation avec le consultant, organisation des visites et rencontres pour la collecte de données, mise à disposition de toutes informations et documents nécessaires et utiles sur le projet ;
  • Equipe d’évaluation : rédaction du rapport de démarrage (y inclus méthodologie et matrice d’évaluation) ; élaboration d’outils de collecte et d’analyse de données ; consolidation de la théorie de changement révisée, rédaction de rapports d’évaluation provisoire et final ;
  • Bureau de Coordination HEKS-EPER Sénégal : partage et amendement des TDR, participation dans tout le processus de recrutement et amendement du rapport d’étude et co-responsable avec le siège pour la réponse de gestion ;
  • Siege HEKS/EPER : contrôle de qualité et approbation des TdR, contrôle de qualité du rapport de démarrage et du rapport final selon la Quality of Evidence Checklist de HEKS/EPER et responsable pour la réponse de gestion.

8. Suivi de l’évaluation/étude/revue concernée

L’évaluation sera menée en quatre temps majeurs :

  • Une phase préparatoire avec la revue documentaire et rencontres avec parties prenantes du projet (ENDA pronat, Woobin, Buco de HEKS) ;
  • Une phase de terrain pour la collecte de données qualitatives et quantitatives auprès des bénéficiaires du projet ;
  • La restitution du rapport provisoire et intégration des commentaires issus de la restitution et des révisions des documents provisoires ;
  • La finalisation et le dépôt du rapport d’évaluation ;
  • L’équipe de projet sera disponible durant toutes ces phases.

9. Liste de documents

les documents de base à exploiter sont :

  • Le document du projet de « Professionnalisation des exploitations familiales agro écologiques de Keur Moussa pour une résilience face à l’insécurité alimentaire » (budget, cadre logique, plan de suivi évaluation) ;
  • Les rapports annuels de 2012 à 2019 (phases antérieures et actuelle du programme) du projet Agribio Niayes et du Programme Pays de HEKS-EPER ;
  • Le rapport d’étude du cabinet GEODEF sur l’Étude pour l’aménagement des gros ravins du plateau de Thiès dans la partie Sud de la commune de Keur Moussa ;
  • Le rapport d’étude sur la stratégie de commercialisation des produits agroécologique dans la zone du projet ;
  • Les différentes bases de données mises en place pour le suivi ;
  • Le document du programme pays 2016-2020 de HEKS-EPER Sénégal ;
  • Tout autre document jugé utile pour l’évaluation.

10. Équipe d’évaluation / consultants / qualifications

Les évaluateurs-trices devront :

  • Être titulaire d’un diplôme supérieur dans les domaines suivants : sciences sociales, agronomiques, environnementales, économie rurale et sociologie rurale ou tout autre diplôme équivalent ;
  • Disposer d’une forte expérience d’au moins 5 ans en matière d’évaluation de projets/programmes de développement local, agricole ou de gestion des ressources naturelles. Toutefois, une expérience en matière de production et de commercialisation des produits agroécologiques et arboricoles serait un plus.
  • Avoir une bonne connaissance des ONG d’appui au développement, des programmes de développement local, des aspects de pérennité et de reproductibilité des projets ;
  • Être sensible aux questions de genre et développement, de l’approche basée sur les droits humains et de gestion des ressources naturelles.
  • L’évaluation sera réalisée sur une durée maximale de 30 jours après signature du contrat.

Les consultant-es intéressé-es envoient une offre technique et financière au plus tard le 25 septembre 2019 aux adresses mail suivantes : pronat@endatiersmonde.org avec copies à sowmamadouabdoulaye@yahoo.fr et senegal@heks-eper.org

Le choix définitif du ou de la consultant-e se fera au plus tard le 25 septembre 2019 au cours d’une réunion de sélection à laquelle participeront l’équipe de projet, des membres de la coordination de Enda Pronat notamment le responsable administratif et financier, un membre de l’équipe du Bureau de coordination de HEKS-EPER–Sénégal et un représentant de Woobin. Une notification sera envoyée au consultant (e) et une information aux autres soumissionnaires.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]