Cours en Ligne Cours Niveau 3EME

Cours Histoire 3iéme-La vie politique au Sénégal de 1944 à 1962

La vie politique au Sénégal de 1944 à 1962 PDF Imprimer
Envoyer
Écrit par Moussa Diop   
Mercredi, 10 Avril 2019 14:20
Ressources documentaires

Fédération du mali et indépendance du Sénégal

Valdiodio Ndiaye Indépendance du Sénégal

Indépendance du Sénégal

 

Objectifs spécifiques

1. Décrire la vie politique sénégalaise de 1944 à 1956.
2. Analyser l’évolution politique du Sénégal de 1956 à 1962.

Je découvre

Activité 1 (OS1) : DESCRIPTION DE LA VIE POLITIQUE DU SÉNÉGAL DE 1944 A 1956.

Document 1 :

alt

Source : https://www.larousse.fr/encyclopedie/images/L%C3%A9opold_S%C3%A9dar_Senghor/1310862

Document 2 :

alt

 

Document 3 :

[ … ] les deux hommes politiques ne s’entendent pas dans la définition des orientations politiques et idéologiques, et même dans la conception du parti. […] Incarnant la représentation du 2ème collège celui du monde rural et des masses paysannes, SENGHOR […] opte pour un ancrage plus traditionnel, plus paysan, plus populaire. [ … ] Lamine GUEYE avait orienté la SFIO-Sénégal vers les centres urbains et les milieux proches de la bourgeoisie naissante des fonctionnaires, cadres, employés du privé, etc…. Ne pouvant plus rester dans le parti, SENGHOR [ … ] crée le Bloc Démocratique Sénégalais (B.D.S) [qui] accordera une attention particulière au progrès social et à l’essor socio-économique des populations rurales. Aux élections législatives du 17 juin 1951, la liste BDS comprenant SENGHOR et son colistier le syndicaliste Abass GUEYE remporte une victoire importante et décisive, avec une écrasante majorité sur celle de la SFIO – Sénégal de Lamine GUEYE et Ousmane Socé DIOP. Sur sa lancée, le BDS remportera les élections cantonales de 1952 et les sénatoriales de 1953, avant de confirmer sa position de 1er parti du Sénégal lors des législatives du 02 janvier 1956 où la liste composée du ticket SENGHOR – Mamadou DIA l’emportera sur celles de la SFIO de lamine GUEYE – Assane SECK, et celle de l’UDS de Abdoulaye GUEYE Cabri et Thierno BA. le soutien considérable des milieux religieux dont la force et l’influence sont réelles, à l’instar d’Ababacar SY, Khalife Général des Tidianes, Falilou MBACKE, Khalife général des Mourides et Seydou Nourou TAll, Khalife de la famille Omarienne.

Source : www.socialisme-republiquesn.org/…/document-vie-politique-du-senegal-de-1945-a-nos-jours.html

J’identifie

Consigne :

1. Identifie chacun des personnages représentés dans les documents 1 et 2.
2. Distingue, à l’aide du document 3, les zones et les populations vers lesquelles chacun des deux personnages oriente son action politique.

J’analyse

Consigne :

1. Justifie à l’aide du document 3, pourquoi les personnages ci-dessus identifiés sont considérés comme de grandes figures de l’histoire politique du Sénégal.
2. Analyse, à l’aide du document 3, les conditions qui ont favorisé l’hégémonie du BDS.
3. Remplis le tableau ci-dessous en t’appuyant sur le document 3.

Les élections au Sénégal de 1950 à 1956

DATE ELECTIONS PARTIS EN LICE LEADERS RESULTATS
         
         
         
         
         

Activité 2 (OS2) : ANALYSE DE L’EVOLUTION POLITIQUE DU SÉNÉGAL DE 1956 A 1962.

Document 4 :

[En 1956], le BDS [ … ] fusionna avec l’Union Démocratique Sénégalais (UDS) d’Abdoulaye GUEYE Cabri et Thierno BA qui se trouve être la section sénégalaise du RDA, les socialistes Unitaires de Abdoulaye FOFANA, le Mouvement Populaire Sénégalais de Doudou GUEYE, le MAC d’Assane SECK [pour devenir] le Bloc Populaire Sénégalais (BPS) (en 1956) [ … ] avec l’adhésion [ … ] d’intellectuels et de cadres comme Abdoulaye LY, Amadou Makhtar MBOW, Cheikh FAll, Doudou THIAM, Abdoul Aziz WANE, etc.
Il faut toutefois signaler que SENGHOR et lamine GUEYE s’étaient beaucoup rapprochés sur la scène politique, ce qui présagera de la fusion BPS – PSAS en avril 1958. l’Union Progressiste Sénégalais (UPS) naîtra de cette fusion le 08 avril 1958. SENGHOR et Lamine GUEYE venaient ainsi de parachever leur réconciliation politique.
Auparavant, en septembre était créé à Thiès, le Parti Africain de l’indépendance (PAI). Ce parti inter – territorial d’obédience marxiste léniniste fut créé par ses principaux dirigeants que sont :
Majhmout DIOP, Khalilou SAll, Malick CAMARA, Abdou MOUMINI, Issa BASSE, Seydou CISSOKHO, Tidiane Baïdy LY et d’autres.
Le 20 septembre 1958, se produisit une scission au sein de l’UPS avec la création du PRA-SENEGAl, soucieux de respecter la ligne de l’indépendance immédiate dans une fédération de l’Ouest Africaine, définie au congrès de Cotonou par le Parti du Regroupement Africain (PRA) en juillet 1958.

Source : www.socialisme-républiquesn.org/…/document-vie-politique-du-sénégal-de-194S-à-nos-jours.html

Document 5 :

Senghor, qui cherche à préserver l’influence du Sénégal dans l’ensemble francophone ouest-africain, propose la création d’une fédération, à laquelle le leader ivoirien Félix Houphouët-Boigny est très hostile. En définitive, seul le Soudan français (actuel Mali) se joint au Sénégal pour former, en janvier 1959, la fédération du Mali, qui accède à l’indépendance le 20 juin 1960 mais éclate dès le mois d’août suivant. Le 20 août, l’Assemblée sénégalaise proclame l’indépendance du pays. Senghor devient président de la République et nomme Mamadou Dia président du Conseil des ministres. L’entente entre les deux hommes dure peu : Dia préconise un socialisme plus radical (mais non marxiste) que Senghor, qui a par ailleurs le soutien de Paris. À la faveur d’une [crise politique qualifiée de] tentative de coup d’État, Dia est arrêté en décembre 1962 avec plusieurs de ses amis. Il ne sera libéré qu’en 1974.

Source: www.larousse.fr/…/pays/Sénéga//143900

Document 6 :

J’identifie

Consigne :

1. Indique, à l’aide du document 4, l’acte qui consacre la réconciliation entre Léopold Sédar Senghor et Lamine Gueye.
2. Identifie à l’aide du document 4, les nouveaux partis politiques qui ont été créés à coté de l’UPS.

J’analyse

Consigne :

1. Caractérise les différentes formations politiques citées dans le document 4.
2. Analyse, à l’aide du document 5, les facteurs qui ont favorisé la création de la Fédération du Mali.
3. Caractérise les fonctions respectives de Léopold Sédar Senghor et de Mamadou Dia au lendemain de l’indépendance.

Je retiens

La vie politique sénégalaise entre 1944 et 1956 fut dominée par le BDS créé en 1948, devenu par un jeu de coalitions avec d’autres formations politiques le BPS en 1956 et l’UPS en 1958. L’émiettement politique et territorial consécutif à l’évolution institutionnelle de l’Afrique noire française incite les colonies du Sénégal et du Soudan français à créer la Fédération du Mali en 1959. Celle-ci éclata en août 1960 par suite de divergences entre ses dirigeants. Le Sénégal proclama son indépendance le 04 avril 1960. Léopold Sédar Senghor devint le Président de la République et Mamadou Dia le Président du Conseil, déchu en 1962 des suites d’une tentative de coup d’Etat présumée.

Je m’exerce , je me situe

Document 7 :

La loi-cadre Deferre de 1957 divise l’A.O.F en huit états et institue un exécutif local au Sénégal ( … ). En 1958, le Sénégal devient une république au sein de la communauté française. La capitale est transférée de Saint Louis à Dakar. Léopold Sédar Senghor et Modibo Keïta, opposés à ce qu’ils appellent la «balkanisation de l’Afrique», unissent le Sénégal au Soudan, au sein de la Fédération du Mali. Le 25 août 1960, une deuxième constitution est votée, L.S. Senghor est élu président de la république sénégalaise qui proclame son indépendance et est admise à l’O.N.U.

Source: www.crdp-reims.frlcinquieme/empire.htm. Consulté le 26/12/2010.

Document 8 : Quelques repères importants de l’évolution institutionnelle de I’Afrique noire française et de la vie politique au Sénégal

DATES FAITS MAJEURS IMPLICATIONS
1937 Section Française de l’Internationale Ouvrière (SFIO) Vie politique limitée dans les Quatre Communes
1944 Conférence de Brazzaville Redéfinition des relations avec les colonies et la Métropole
1946 Fonds d’Investissement et de Développement Économique et Social des Territoires d’Outre-Mer (FIDES)
Constitution
Création du RDA
Investissements et développement des infrastructures
Extension de la citoyenneté
Création de l’UDS
1948 Bloc Démocratique Sénégalais (BDS) Elargissement de la vie politique au monde rural
1956 Loi-cadre Gouvernement d’autonomie interne
1957 Création du Parti Africain de l’Indépendance (PAI) Revendication de l’indépendance immédiate
1958 Référendum Communauté franco-africaine
1959 Fédération du Mali Sénégal et Soudan Français unis
1960 Indépendance du Sénégal et du Mali Éclatement de la Fédération du Mali Sénégal
1962 Crise institutionnelle au Sénégal Arrestation de Dia
Affirmation du leadership de Senghor
Régime présidentiel

Consigne :

1. Cherche dans des documents à ta portée le sens donné à l’expression « balkanisation de l’Afrique ».
2. Nomme la loi qui a consacré la « balkanisation de l’Afrique ».
3. Indique en utilisant le tableau ci-dessous et à l’aide des documents 3, 4, 5, 7 et 8 les faits politiques les plus saillants entre 1948 et 1962.

FAITS POLITIQUES SAILLANTS AU SÉNÉGAL DE 1948 à 1962.

Dates Créations et fusion de partis politiques crises politiques Elections Partis politiques en lice Leaders Résultats
           
           

 

4. Explique, à l’aide du document 7, pourquoi on parle de la « balkanisation de l’Afrique » à partir de 1956.
5. Cherche sur l’Internet et d’autres sources des informations relatives à la crise de 1962.
6. Relate les faits dans un texte narratif de dix lignes.
7. Cherche dans le document 8 les relations entre l’évolution institutionnelle de l’Afrique noire française et la vie politique du Sénégal de 1946 à 1962.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]