Cité du Savoir

PORTRAIT_ET_BIOGRAPHIE : ISMAILA MADIOR FALL

Professeur de chaire titulaire de droit public par le Cames quatre ans plus tard, Ismaila Madior Fall est connu du grand public notamment sur sa maitrise du droit constitutionnel. C’est ce professeur de droit constitutionnel à la faculté de droit et de Science politique de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar qui remplace au ministère de la Justice, Me Sidiki Kaba.
Au début des années 2000, les étudiants de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’UCAD, ceux qui avaient appétence pour les théories du droit
constitutionnel en particulier, étaient très souvent sous le charme d’Ismaila Madior Fall.
Jeune professeur, maitrisant parfaitement son sujet et brillant orateur, ses cours étaient parmi ceux qui voyaient le grand amphithéâtre de la FSJP ne pas
désemplir.
Puis, au-delà des milieux universitaires et estudiantins, le grand public a découvert ce juriste reçu à l’agrégation en 2007, sur les plateaux de télévision
disséquant les réformes constitutionnelles entreprises et les projets de loi initiés par le président Wade.
Le Professeur Fall est aujourd’hui membre de plusieurs réseaux de chercheurs en Afrique et dans le monde, auteur de plusieurs ouvrages sur la
démocratisation en Afrique et l’évolution constitutionnelle au Sénégal. Il préside le Comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industriesextractives (CN-ITIE) du Sénégal.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]