education LES ÉCOLES PRIVÉES DE FORMATION DU SÉNÉGAL

L’UESG exige le contrôle des écoles privées

Les syndicats regroupés au sein de l’Union syndicale pour une éducation de qualité (USEG), exigent de l’Etat du Sénégal des sessions de rattrapage pour les élèves des classes intermédiaires.

Le porte-parole du jour, Amadou Thiaw, invite à ne pas sacrifier ces élèves sur l’autel de la pandémie. Par ailleurs, le syndicaliste demande au ministre de l’Education Nationale, Mamadou Talla, de contrôler les écoles privées qui poussent comme des champignons et de sanctionner les responsables dont les écoles ne sont pas en règle. Selon M. Thiaw, il y a une sorte de marchandisation de l’éducation.

Dans un autre registre, l’USEG tire sur le ministre de la Fonction Publique qui traîne les pieds sur le traitement des dossiers des enseignants. Il déplore les lenteurs administratives et exige des solutions rapides.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]