Le domaine public désigne l’ensemble des oeuvres (littéraires mais pas uniquement) qui ne sont plus régies par le droit d’auteur. Toute personne est donc libre d’utiliser ces créations.
Un livre tombe dans le domaine public lorsque son auteur est décédé il y a plus de 70 ans.
La durée de 70 années est décomptée à partir du 1er janvier de l’année qui suit la mort de l’auteur, en années civiles pleines.
Le fait d’être entré dans le domaine public n’entraine pas une liberté totale pour autant. Personne ne peut diffamer ou plagier totalement une oeuvre. Les citations restent nécessaires également.
L’auteur reste le propriétaire moral de son écrit.
Certains d’entre vous souhaitent exploiter des livres tombés dans le domaine public. Voici ce qu’il est possible de faire :
►Publier le livre sur des librairies en ligne, imprimer librement, ou en créer une version numérique (e-book) ou audio.
►Créer une nouvelle couverture pour ce livre.
►En reprendre des passages dans votre propre livre.
Alors avant de partager un document régi par les droit d’auteur, pensez au tort que vous pouvez causer à l’auteur, et aux éventuelles poursuites qui peuvent en découler.
Un romancier par exemple, peut faire des années pour écrire une seule oeuvre (Une année de dépenses, de temps, d’énergie, de réflexion et de courage).
Cela n’a pas été facile pour Faty Dieng d’écrire Chambre 7, ça n’a pas été facile pour @Diary Sow de relater l’histoire de Karim dans “Sous le visage d’un ange”. Ainsi de suite pour toutes ces œuvres écrites par des auteurs sénégalais, africains et internationaux. Elles sont disponibles dans les bibliothéques et librairies, moyennant une modeste somme. Ou modeste parce que le savoir n’a pas de prix.
Il arrive parfois qu’un livre n’appartenant pas encore au domaine public soit gratuitement publié au format PDF. Par exemple, en 2019, Fary Ndao avait lui même rendu public le format PDF de sont livre “L’or Noir du Sénégal”, afin de permettre à plus de citoyens de démystifier les tenants et les aboutissants des gisements de Pétrole au Sénégal.
On aime presque tous avoir les livres en PDF et souvent gratuitement. Mais nous devons penser aux auteurs et aux maisons d’édition. Surtout NOUS DEVONS SOUTENIR NOS AUTEURS à qui nous souhaitons Longue vie et santé de fer !

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *