Actualité

Manque d’eau à l’UGB : Le CROUS met en place un important dispositif pour atténuer le problème

Loin d’être un problème spécifique à l’Université Gaston Berger, la question de l’eau est devenue un sujet d’actualité cuisant au niveau du département de Saint-Louis. En effet, la limite de production d’eau de la société en charge de la question est dans l’incapacité d’assurer une distribution adéquate.
Cependant face à ce problème, le CROUS, à travers la Division de l’Entretien et des Constructions dirigée par M. DIALLO, a mis en place un important dispositif qui garantit la disponibilité du liquide précieux au niveau des deux campus sociaux. A ce titre, plus d’une quatre vingtaine de réservoirs d’une capacité allant de 1.000 à 5.000 litres a été implantée au niveau des 17 villages universitaires, des 2 restaurants et du centre médico-social des étudiants. A cela s’ajoute, l’installation en cours d’autres réservoirs qui viendront en appoint (I, J, N et le centre médico-social). Force est de constater que les 4 derniers villages (M, N, P et Q) disposent également de bâches à eau et de réservoirs sur le toit, ce qui porte leurs capacités à plus de 15.000 litres.
Par ailleurs, toujours dans le souci d’atténuer le déficit en eau, le CROUS bénéficie de l’appui et de l’accompagnement de la Brigade des Sapeurs-Pompiers qui alimente au besoin les points focaux en assurant plusieurs rotations (Nous y reviendrons avec un reportage).
Il faut rappeler que l’Université Gaston Berger dispose désormais d’un château d’eau à conduite autonome de 20m de hauteur et d’une capacité de 250m³ avec une bâche à eau de 150m³ et une station de pompage de 70m³/heure et dont la fonctionnalité est corolaire au problème de la disponibilité d’eau du département
Cellule de communication-CROUS.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]