Actualité

LE SYSTÈME ÉDUCATIF FRANÇAIS : UN PUISSANT FÉTICHE ANTI-NOIR

Il suffit de lire les expressions utilisées dans la langue française pour comprendre que *le mépris pour les personnes à descendance africaine est bien ancrée dans les sociétés européennes* à tel point que ce *racisme linguistique* passe inaperçu par rapport aux autres formes de racisme. *Voici quelques exemples d’expressions courantes de la langue française
1️⃣– *Une liste noire* est une liste de personnes à écarter mais avoir carte blanche veut dire être libre.
2️⃣
– *Être la bête noire de quelqu’un* signifie être mal apprécié par cette personne.
3️⃣– *Une âme noire* est une âme à l’état animal mais une âme blanche est une âme sainte
4️⃣– *Un mensonge noir* est un mensonge qui tue mais un mensonge blanc est un mensonge sans conséquence.
5️⃣– *Un cœur noir* est un cœur diabolique mais un cœur blanc est un cœur plein de vertus.
6️⃣– *Un moment noir* est un moment de grande peine.
7️⃣– *La magie noire* est la magie des démons mais la magie blanche est la magie des anges.
8️⃣– *Un marché noir* est un marché illégal.
9️⃣– *Une pensée noire* est une pensée déprimante mais une pensée blanche est une pensée positive.
– etc…
➡️ Résultat ? *Si vous êtes africain(e) et que vous parlez la langue française, il y a de fortes chances que vous vous dévalorisiez quotidiennement sans vous en rendre compte* car c’est dans le système éducatif français que vous apprendrez les expressions qui déprécient votre nature et valorisent celle des autres.
Vous le savez déjà… le système éducatif en Afrique est du copié-collé. Il n’y a aucune originalité car tel il nous fût imposé tel on l’utilise. De toute façon, même adapter le système éducatif français aurait été à notre détriment car une fois que le fruit est pourri ça ne sert à rien de le laver. Conséquence :
La langue coloniale est un fétiche anti-noir si puissant que le blanc n’a plus besoin d’utiliser le fouet, le fusil ou le canon. Aujourd’hui, il admire le fruit de son travail pendant que les victimes auto-pilotent leur destruction en envoyant leurs propres enfants étudier dans le système éducatif colonial.
 J’affirme donc que le système éducatif français en Afrique est un lieu de culte et l’obscurantisme est son Dieu.
➡️ Le premier rite de passage dans l’obscurantisme est tout d’abord *de déprogrammer les enfants du primaire de leur africanité en leur présentant des images et des jeux qui ne correspondent pas à leur environnement africain.*
➡️ Arrivés au secondaire, les tout petits maintenant plus âgés et donc plus réceptifs à des informations plus complexes passeront le deuxième rite qui consiste *à créer la perte de la mémoire historique.* Ils/elles seront lentement coupés de leurs racines car ils ne recevront , tout le long de leur parcours scolaire, que les informations qui les projettent hors de leurs contextes sociaux culturels.
➡️ A l’université, les plus jeunes maintenant devenus pré-adultes auront l’esprit si bien formaté à penser en dehors de leurs contextes sociaux culturels, qu’ils/elles sont en mode auto-pilote de la gestion de leur propre esclavage culturel et de leur domination perpétuelle : ils/elles sont étrangers chez eux car ils/elles parlent la langue du colonisateur, pensent comme lui, agissent comme lui, s’habillent comme lui, etc…
Donc, tacitement mais sûrement *tout ce qui est africain devient rétrograde et synonyme de non progrès* car toujours absent du programme scolaire.
 En conclusion, *le système éducatif français en Afrique est un fétiche puissant qui ne peut ni former à l’indépendance ni libérer de la domination et encore moins répondre aux problèmes du continent* car il forme des aliénés culturels.
Sans oublier que *le système éducatif français travaille la répétition et la mémoire et non l’intelligence et la pratique 😘 on bûche pour les examens qui consistent à nous faire réciter les théories des autres. Mais, sans l’intelligence et la pratique, impossible de résoudre les problèmes de son environnement.
*Quel est donc le but du système éducatif français ?*
Former des serviteurs et des individus qui pensent d’abord à eux-mêmes et à leur survie. Bref, des égocentriques en quête permanente et acharnée de la réussite personnelle qui est la raison qui pousse nos politiciens à servir leurs intérêts avant celui du peuple car ils exemplifient la réussite du système éducatif colonial.
Dans la même veine, il n’est pas étonnant que les élections présidentielles en Afrique soit un défilé de candidats qualifiés à servir les intérêts français. Nous sommes dans un système français. Vous vous attendiez à quoi ?
*L’Afrique avait un système éducatif avant la période coloniale. Inspirons-nous de ce système pour construire l’avenir du système éducatif africain* , c’est-à-dire mettons en valeur notre histoire, nos connaissances endogènes, nos sciences, notre philosophie et notre vision du monde.

Laisser un commentaire

1 commentaire

  • Bien dit et, pertinent.
    J’ajoute 2 expressions racistes de la langue française:
    1- « avoir des idées noires » = mauvaises idées
    2- en musique, « une (1) blanche vaut deux (2) !!! (Suprême expression de la prétendue supériorité
    du Blanc sur le Noir – Blasphème notoire!!!)

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]