Skip to content

Le Problème de certains Masters dans nos Universités

Bien structuré dans la forme, le fameux système LMD fait rêver et continue d’être un système qui devient de plus en plus universel.
Certains en parlent comme étant un système basé sur la LUTTE-MUSIQUE-DANSE. Comme pour faire allusion aux préoccupations de nombreux Sénégalais (le fun).
Dans ce système il est dit que la licence est obtenue après 3 ans d’études Universitaires, le master quant à lui après un bac + 5. Étant nouveau dans ce monde tout semble nous réjouir. Tellement on pense venir, valider et finir le master pour poursuivre en Thèse ou aller travailler.
Si pour certaines universités, la licence dure plus de 3 ans, d’autres ont du mérite de tout finir pendant le temps requis. Après de dures sélections, place au master. Une formation qui semble se terminer juste 2 ans après la licence.
Et bienvenue encore aux problèmes pour beaucoup de jeunes. Normalement un master doit être censé se tourner vers l’apprentissage approfondi dans un domaine bien défini. Mais la plupart de nos masters sont théoriques et trop généralisés. L’étudiant après ne sait quoi faire ou a peu de bagages pour travailler.
Nos formations universitaires ne sont pas adaptées au marché de l’emploi. Pire au lieu de faire un master en 2 ans, une tendance revient : un master en 3, 4 ans après les 3 ans d’études en licence.
Les causes sont très nombreuses, on peut en citer le manque de professeurs encadrants, des sujets de mémoire (PFE) quasi inexistants ou pour en avoir, il faut faire le tour du pays. L’étudiant en question devient un chercheur de sujets et d’encadrants à la fois.
Pour ce qui est de l’accompagnement des étudiants qui doivent soutenir, n’en parlons même pas, l’État ou du moins le MESRI les a complètement oubliés. Ils sont toujours en phase latente de soutenance et n’hésitent pas à descendre dans la rue pour cette somme qui est d’un intérêt capital pour eux.
Parlons cours. Les modules sont étalées sur 2 ans ou plus sur une durée de 1 ans et quelques mois. Ceci permettrait aux étudiants d’avoir 6 mois de stage pour finir le tout en 2 ans.
Malheureusement les cours accusent un retard. Et l’étudiant y perd du temps, de l’énergie et se voit délivrer un diplôme de master avec un bac + 6 ou 7. Quel retard !!!
À quand la fin de cette torture estudiantine ?
Camarades étudiants, réveillons nous il est temps. La remarque faite est que beaucoup de soi-disant dirigeants à l’Université font rarement cours et ne sont pas là pour le plus important. Nous sommes l’avenir de toute une nation.
Texte rédigé par : Mohamed

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 89 257 autres abonnés

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Concours les plus visités

La rédaction vous propose

Articles similaires

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bourses de Formation à Finama Business School

Récemment publiés

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]