Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

Université De Ziguinchor : Le SUDES Taille Le Recteur Et Menace De Bloquer Les Activités Pédagogiques

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal (Sudes/ Enseignement supérieur et recherche)/Section Université Assane Seck de Ziguinchor n’a pas apprécié, la décision du recteur d’annuler la régulière élection de remplacement du PER de rang A au Conseil d’Administration de l’institution.
Dans une déclaration rendue publique, ce syndicat «a condamné fermement la décision arbitraire prise par le Recteur Mamadou Badji samedi 30 janvier 2020 et exige le retrait immédiat de l’acte administratif illégal d’annulation du résultat de l’élection régulière de remplacement du PER de rang A au Conseil d’Administration de l’université». Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, le Secrétaire national de ce syndicat, Oumar Dia et ses camarades affirment qu’ils ne comptent pas se laisser faire. «Le Sudes/Esr s’oppose fermement à tout projet d’organisation d’une nouvelle élection. Faute d’un retrait immédiat de cet acte administratif illégal du Recteur Mamadou Badji, le Sudes/Esr bloquera, dès le 08 février 2021, toutes les activités pédagogiques à l’Université Assane Seck de Ziguinchor et poursuivra également le combat pour le rétablissement de la légalité sous d’autres formes», menacent-ils.
Ces syndicalistes affirment que l’actuel recteur de l’université de Ziguinchor a agi comme «mauvais perdant». «Malgré l’implication et le parti pris scandaleux du Recteur Mamadou Badji, le candidat Magatte Camara, soutenu par la majorité des enseignants du collège électoral, a remporté l’élection par 13 voix contre 11 pour son adversaire. Déçu et humilié par le résultat sans appel de cette élection auquel il ne s’attendait pas et qui contrarie ses plans visant à disposer d’instances à sa dévotion pour on ne sait quel dessein inavouable, le Recteur Mamadou Badji, en très mauvais perdant, s’est immédiatement et frénétiquement mis à la recherche de prétextes fallacieux pour remettre en cause le choix démocratique de la communauté universitaire de Ziguinchor», soutiennent-ils.
Walf groupe.com
Mamadou GACKO
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 190 439 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]