Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

Sénégal : une vingtaine d’enseignants morts du Covid, selon un syndicaliste

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Le Cadre unitaire syndical des enseignants du Moyen-Secondaire (Cusems) est catégorique. Près de vingt enseignants ont succombé des effets du coronavirus au Sénégal. Et pour Abdoulaye Ndoye, le secrétaire général du syndicat, et ses camarades, « 𝐋𝐞 𝐠𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐪𝐮𝐢 𝐚 𝐟𝐚𝐢𝐭 𝐦𝐨𝐧𝐭𝐫𝐞 𝐝’𝐮𝐧 𝐟𝐨𝐫𝐦𝐚𝐥𝐢𝐬𝐦𝐞 𝐭𝐨𝐭𝐚𝐥 𝐝𝐚𝐧𝐬 𝐥𝐚 𝐠𝐞𝐬𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐫𝐢𝐬𝐞 𝐬𝐚𝐧𝐢𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐭𝐚𝐧𝐭 𝐚𝐮 𝐧𝐢𝐯𝐞𝐚𝐮 𝐝𝐞 𝐥’𝐞𝐧𝐬𝐞𝐢𝐠𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐬𝐞𝐜𝐨𝐧𝐝𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐩𝐫𝐢𝐯𝐞́… 𝐞𝐬𝐭 𝐥𝐞 𝐩𝐫𝐢𝐧𝐜𝐢𝐩𝐚𝐥 𝐫𝐞𝐬𝐩𝐨𝐧𝐬𝐚𝐛𝐥𝐞 ».
Les syndicalistes ont fait ce constat à l’occasion d’une conférence de presse tenue hier, mardi 16 janvier 2021. Lors de cette rencontre avec la presse, Abdoulaye Ndoye et Cie ont de fait tenu à informer l’opinion publique nationale sur les risques d’instabilité du système éducatif sénégalais qui serait d’après lui, le résultat « du mépris du gouvernement pour ses enseignants».
Aussi, ont-ils fait comprendre que « L’arrivée de cette deuxième vague de Covid-19 n’épargne pas le milieu scolaire qui avoisine 4.500.000 de personnes. Malgré les mesures prises par les autorités sanitaires et étatiques pour estomper la survie du virus dans le secteur éducatif, le suivi et l’application de façon exhaustive de ces précautions semble toutefois un moindre souci pour les autorités », selon les syndicalistes. Ce qui a poussé le SG du Cusems à constater que « 𝐬𝐢 𝐮𝐧 𝐩𝐫𝐨𝐭𝐨𝐜𝐨𝐥𝐞 𝐬𝐚𝐧𝐢𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐫𝐢𝐠𝐨𝐮𝐫𝐞𝐮𝐱 𝐚 𝐞́𝐭𝐞́ 𝐞́𝐥𝐚𝐛𝐨𝐫𝐞́, 𝐬𝐚 𝐦𝐢𝐬𝐞 𝐞𝐧 𝐚𝐩𝐩𝐥𝐢𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐬𝐨𝐮𝐟𝐟𝐫𝐞 𝐝’𝐮𝐧 𝐥𝐚𝐱𝐢𝐬𝐦𝐞 𝐢𝐧𝐝𝐞𝐬𝐜𝐫𝐢𝐩𝐭𝐢𝐛𝐥𝐞 𝐞𝐱𝐩𝐨𝐬𝐚𝐧𝐭 𝐥𝐞𝐬 𝐚𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐞𝐭 𝐚𝐮-𝐝𝐞𝐥𝐚̀ 𝐭𝐨𝐮𝐭𝐞 𝐥𝐚 𝐬𝐨𝐜𝐢𝐞́𝐭𝐞́ 𝐞𝐧 𝐩𝐞́𝐫𝐢𝐥 ».
Pis, a-t-il relevé, « pratiquement dans aucune région du Sénégal, les établissements n’ont reçu de dotation conséquente en masques, gels hydro alcooliques … ».
Conséquence de cette négligence du gouvernement ; l’école a assisté à une importante perte d’enseignants à Dakar et à l’intérieur du pays. Le Cusems révèle ainsi que « 𝐯𝐢𝐧𝐠𝐭 𝐞𝐧𝐬𝐞𝐢𝐠𝐧𝐚𝐧𝐭𝐬 𝐨𝐧𝐭 𝐞́𝐭𝐞́ 𝐞𝐦𝐩𝐨𝐫𝐭𝐞́𝐬 𝐩𝐚𝐫 𝐥𝐚 𝐂𝐨𝐯𝐢𝐝-𝟏𝟗 ». Face à cette incurie, le syndicat a tenu à faire part de son ras-le-bol :
«𝐎𝐧 𝐧𝐞 𝐯𝐚 𝐩𝐥𝐮𝐬 𝐫𝐞𝐠𝐚𝐫𝐝𝐞𝐫 𝐧𝐨𝐬 𝐜𝐨𝐥𝐥𝐞̀𝐠𝐮𝐞𝐬 𝐦𝐨𝐮𝐫𝐢𝐫 𝐚𝐮 𝐬𝐞𝐢𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐞́𝐭𝐚𝐛𝐥𝐢𝐬𝐬𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭𝐬. 𝐓𝐨𝐮𝐬 𝐥𝐞𝐬 𝐞𝐧𝐬𝐞𝐢𝐠𝐧𝐚𝐧𝐭𝐬 𝐬𝐞 𝐬𝐨𝐧𝐭 𝐦𝐨𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐞́𝐬 𝐞𝐭 𝐬𝐢 𝐥𝐚 𝐬𝐢𝐭𝐮𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐩𝐞𝐫𝐬𝐢𝐬𝐭𝐞, 𝐨𝐧 𝐯𝐚 𝐭𝐨𝐮𝐭 𝐬𝐮𝐬𝐩𝐞𝐧𝐝𝐫𝐞, 𝐚𝐥𝐥𝐚𝐧𝐭 𝐦𝐞̂𝐦𝐞 𝐣𝐮𝐬𝐪𝐮’𝐚̀ 𝐛𝐨𝐲𝐜𝐨𝐭𝐭𝐞𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐞́𝐯𝐚𝐥𝐮𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬».
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 190 437 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]