Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

L’UCAD, “FIÈRE” DE SES ANCIENS ÉTUDIANTS DEVENUS PRÉSIDENTS, “EST EN TRAIN DE SE CONSOLIDER” (RECTEUR)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) “tient bien son rang’’ et est en train même de le consolider, au regard du nombre de ses étudiants devenus des leaders importants, dont certains ont été portés à la tête de leur pays, estime le recteur Ahmadou Aly Mbaye.
L’UCAD peut se prévaloir d’avoir formé de nombreux leaders, dont certains sont devenus plus tard, chefs d’Etat, le dernier en date étant le président nigérien nouvellement élu, Mohamed Bazoum, s’est félicité le professeur Mbaye
“Quand on parle de leadership politique, je crois que le leadership le plus accompli, c’est la présidence de la République. L’UCAD peut se valoir d’avoir formé beaucoup de présidents de la République et des leaders dans le domaine de l’industrie, du sport et d’autres domaines”, a déclaré samedi soir au cours d’un entretien avec la Télévision publique sénégalaise (RTS).
Le recteur Mbaye a cité Abdou Diouf et Macky Sall (Sénégal), parmi les anciens étudiants de l’UCAD devenus des chefs d’Etat, mais aussi Ibrahima Boubacar Keita (Mali), Thomas Yayi Boni et Patrice Talon (Bénin) et Mohamed Bazoum.
“Cela montre que malgré les difficultés, l’UCAD garde bien son rang, tient bien son rang. Elle est en train de le consolider. Cela contribue au rayonnement de notre institution”, a-t-il souligné.
“Un sentiment de fierté. Les universités les plus prestigieuses sont celles qui produisent des diplômés qui deviennent des capitaines d’industrie, des leaders politiques et des leaders dans d’autres domaines”, a ajouté le recteur de l’UCAD.
Selon M. Mbaye, les offres de formation se diversifient dans toutes les disciplines à l’UCAD et évoluent “à un rythme extraordinaire”.
“L’Université Cheikh Anta Diop de Dakar est une ville de 100.000 habitants”, a-t-il signalé à propos de la première université publique sénégalaise, inaugurée en 1959 et qui porte le nom du savant, historien et anthropologue Cheikh Anta Diop.
SG/BK
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 190 534 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]