Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

L’OMS enrôle 20% de la population sénégalaise

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Un an après l’enregistrement du premier cas de Covid-19 le 02 mars 2020, le Sénégal recevra ce mercredi un lot de 324.000 doses du vaccin AstraZeneca/Oxford produit sous licence par Serum Institute of India, dans le cadre de la première phase d’expédition des vaccins anti-Covid dans le monde à travers l’initiative Covax. Selon l’OMS, cette dotation va permettre de prendre en charge 20% de la population Sénégal en attendant la seconde phase de distribution prévue dans du deuxième trimestre.
L ’Unicef est chargée de l’expédition des vaccins anti Covid dans les pays membres dans le cadre de l’initiative Covax pilotée par l’Oms. Le Sénégal va recevoir, à cet effet, ce mercredi sa part de 324 mille doses qui va permettre de renforcer la vaccination de la cible afin d’atteindre une immunité collective rapidement et vaincre la pandémie.

Dans un communiqué en date d’hier 02 mars, Dr Lucile Imboua, Représentante Résident de l’OMS a déclaré : « le Sénégal fait partie des premiers pays en Afrique à recevoir le vaccin AstraZeneca/Oxford à travers le mécanisme Covax. Ceci représente un grand espoir face au nombre croissant de nouvelles contaminations et de décès. Nous notons avec satisfaction que la facilité Covax a réalisé la promesse d’un accès mondial et équitable à un vaccin, qui protègera en particulier les agents de santé et les personnes qui encourent le plus grand risque de contracter la maladie. Ceci constitue l’unique moyen d’atténuer l’impact de la pandémie sur la santé publique et l’économie».

Pour l’organisation mondiale de la santé, le lot de vaccins prévus représente une première dotation qui va couvrir 20% de la population et qui vise à vacciner les populations prioritaires. A cet effet, pour le Sénégal, elle a avancé : « près de 1 million de doses supplémentaires sont déjà prévues au cours du second trimestre 2021, et d’autres vont suivre tout au long de 2021».
Pour la représentante résidente de l’Unicef, Silvia Danailov, « les vaccins sauvent des vies. La vaccination des agents de santé de première ligne et des personnes vulnérables permettra un retour progressif à la normale. Cela bénéficiera à toute la population et en particulier aux enfants en favorisant l’accès aux services de santé, d’éducation et de protection. L’UNICEF, ensemble aux côtés de tous les partenaires, travaille sans relâche en soutien au gouvernement pour l’introduction du vaccin COVID-19 et au déploiement de la campagne de vaccination dans le pays.

Dans l’esprit de la couverture sanitaire universelle, nous ne devons laisser personne pour compte». Pour rappel, l’initiative Covax dans la lutte contre le coronavirus prévoit de livrer 2 milliards de doses de vaccin contre la Covid-19 dans 92 pays en 2021 et d’expédier dans une trentaine de pays plus de 14,5 millions de seringues autobloquantes. A ce jour le Sénégal compte plus 34.000 cas positifs à la COVID-19, dont plus 850 morts.

Denise ZAROUR MEDANG

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 190 438 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]