Bourses Formations

L’UEMOA propose des bourses aux étudiants de ses Etats membres

Agence Ecofin) – Le développement des ressources humaines est une préoccupation prise en compte dans les politiques de l’Union économique et monétaire ouest-africaine. Dans ce sillage, des appuis financiers à la formation d’ingénieurs sont disponibles pour ses ressortissants éligibles.

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a lancé un appel à candidatures pour son programme de soutien à la formation et à la recherche 2021/2022 destiné aux ressortissants de ses Etats membres, à savoir : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Le programme consiste à octroyer des bourses aux étudiants sous forme de soutien financier pour leurs études dans plusieurs domaines. Il s’agit de : génie mécanique, génie civil, génie électrique, génie informatique, génie électronique, génie de l’environnement (énergies renouvelables), intelligence artificielle, technologies de l’information et de la communication, expertise comptable, santé publique et sciences de l’éducation.

Les conditions d’éligibilité tiennent en compte l’âge, le niveau et le domaine d’études des candidats. Ainsi, pour postuler, il faut être de 35 ans au maximum au 31 décembre 2021, être titulaire d’une maîtrise, d’un master 1 ou être en dernière année de thèse de doctorat, avoir au minimum une moyenne de 14/20 au diplôme requis présenté et enfin, être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur public ou communautaire implanté sur le territoire de l’Union.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 31 avril 2021.

Les bourses sont valables pour une durée de 12 mois non renouvelables. Elles ne concernent que les formations présentielles. Les cours à distance ne sont pas pris en compte.

Les bourses peuvent être sollicitées dans toutes les universités des pays membres de l’Union dans la limite des ressources budgétaires prévues par le programme. En plus des frais de scolarité, la bourse prend également en compte les frais d’installation dans le pays d’accueil, une assurance et les frais de transport aller/retour.

Ce programme qui en est à sa 21e édition a pour objectif d’encadrer le Traité de l’UEMOA en matière de développement des ressources humaines.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]