PLAIDOYER POUR DES FORMATIONS ET DES FINANCEMENTS EN FAVEUR DES TAILLEURS ET STYLISTES

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Le président de l’association des tailleurs et stylistes pour un Sénégal émergent (ATSSE), Baye Cheikh Ndiaye, a plaidé, samedi, pour un accompagnement des acteurs de ce secteur dans les domaines de la formation professionnelle et du financement.
“Nous invitons l’Etat à nous accompagner en financements, mais surtout en formation professionnelle. Nous voulons bénéficier des appuis de la DER [Délégation à l’entreprenariat rapide] et des autres structures faites pour les jeunes et les femmes”, a-t-il dit.
Baye Cheikh Ndiaye, qui s’exprimait lors de la journée de lancement des activités de l’ATSSE, estime que la formation professionnelle aidera les différents acteurs à se “formaliser et se moderniser afin de pouvoir accéder aux différents marchés”.
Il a aussi invité les autorités à venir en aide aux tailleurs et stylistes qui, selon lui, n’ont pas été épargnés par la crise sanitaires liée au Covid-19.
“Nous allons prendre les dispositions nécessaires pour voir comment faire bénéficier des formations aux jeunes et aux femmes qui sont dans le secteur”, a-t-il conclu.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 239 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]