Célébration de la Journée nationale du talibé : Le Collectif Aar daara récupère sa journée

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Les sombres clichés servis annuellement pour marquer la commémoration de la Journée nationale du talibé, célébrée le 20 avril de chaque année, indisposent au plus haut les membres du Collectif «Aar daara» qui se bat pour la promotion des daaras. Ce collectif va désormais être au premier plan dans la célébration de cette journée afin de véhiculer une image plus positive des écoles coraniques et ses pensionnaires. «Le Collectif ‘’Aar daara’’ a jugé nécessaire de récupérer cette journée afin d’en profiter pour montrer au monde entier un autre visage des élèves et maîtres coraniques du Sénégal, ignorés de tous», a noté mardi oustaz Matar Sarr, coordonnateur du collectif. Un récital de Coran et des causeries religieuses, avec notamment l’imam Alioune Ndao, avaient été organisés à l’occasion au jardin public de Rufisque. «Pour la première fois nous présentons l’autre visage des ‘’ndongo daara’’ qu’on a toujours caché. Ils sont là, tout beaux et élégants avec leurs belles tenues. Juste pour montrer à tout le monde que l’image du talibé souffrant, agonisant que certaines Ong malintentionnées, avec la complicité de certaines presses, vous montrent n’existent pas et leurs intentions c’est juste dénigrer le daara et ses représentants», a poursuivi oustaz Sarr. L’objectif pour «Aar daara» est clair : faire basculer «la mauvaise et vilaine représentation du daara et de ses représentants». Cela, en célébrant chaque année la journée du 20 avril et en faisant ressortir les bons points des écoles coraniques qui ont permis au Sénégal de supporter et de surmonter toutes les difficultés. «Aar daara réclame ses droits et un traitement d’égale dignité avec l’école française», a ainsi décrété le coordonnateur. «Le droit à l’éducation est une disposition constitutionnelle et chaque parent a le droit de choisir la forme qui lui convient pour instruire et éduquer sa progéniture», a tenu à rappeler oustaz Sarr.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 167 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]