«Un million de jeunes sont au chômage»

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération internationale, Amadou Hott, par ailleurs chargé du programme d’urgence pour l’emploi et insertion socioprofessionnelle des jeunes a soutenu « que 75% de notre population s’activent dans le secteur informel et dans l’auto -emploi. Et que seulement 10% de notre population est actif dans le secteur formel, donc avec le secteur privé de l’Etat ».
Et d’ajouter lors de son intervention hier, jeudi 22 avril 2021, au conseil présidentiel pour l’insertion et l’emploi des jeunes qui s’est tenu à Diamniadio que « presque 1. 000. 000 de nos compatriotes sont au chômage ».

Pour rappeler ainsi à l’assistance que le pays a une jeunesse fortement concentrée dans cinq régions du Sénégal. Ces 2/3 pratiquement de cette jeunesse âges 15 et 44 ans sont dans ces régions. Et cela pose des défis importants. Et parmi les gros défis la formation professionnelle, l’accès à l’éducation et aux financements », a indiqué le ministre Amadou Hott.

Le chargé du programme d’urgence pour l’emploi et insertion socioprofessionnelle a également fait savoir que « chaque année 200.000 jeunes viennent sur le marché du travail. Aujourd’hui 1.500.000 jeunes ne sont dans aucun dispositif ni d’éducation, ni de formation, ni d’emploi et c’est un défi majeure »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 167 autres abonnés

Articles Similaires

Une réponse

  1. Il est facile de rester dans un bureau climatisé et de concocter des chiffres-bidons. Le mal de ce pays est que nos dirigeants, même ceux qui sont issus de milieux défavorisés, une fois dans les sphères du pouvoir, se déconnectent très rapidement de la réalité car ils n’entrent plus en contact direct avec la population. Chez moi avec 5 enfants ayant leurs diplômes universitaires (licence ou master) un seul a pu s’insérer, les 4 autres sont au chômage. Ceci démontre que le chiffre annoncé d’un million est très sous évalué. Il faut que ces bureaucrates changent de méthodes sinon ils auront toujours une vision biaisée des problèmes de la jeunesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]