Le Ministère de la jeunesse valide le projet « Youth Connect Senegal ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Le Ministère de la jeunesse signe un partenariat avec le cabinet PCA pour la mise en œuvre du « Youth Connect Senegal », dont le lancement officiel est prévu le 24 mai prochain.

“Youth connect” est une mise en commun des initiatives de la promotion de la jeunesse. C’est une initiative rwandaise, adoptée par les Chefs d’Etat de l’Union africaine (#UA) et l’ensemble des partenaires techniques et financiers, avec à leur tête, le Programme des Nations unies pour le développement (#PNUD).

Youth connect Sénégal est une plateforme intégrée, développée et contextualisée « en projet rateau  » dans l’esprit du #PSE Priorité Jeunes du Président Macky SALL, avec une inclusivité qui risque d’en faire prétentieusement un des projets les plus aboutis du concept en Afrique.

Le Cabinet PCA, chargé de la mise en œuvre du projet, est allé beaucoup plus loin dans la conception en intégrant plusieurs paramètres et en tenant compte de l’ensemble des problématiques de jeunesse au Sénégal. De la citoyenneté à l’insertion professionnelle, en passant par l’éducation, la formation, les commodités technologiques les plus modernes, les loisirs ou encore l’entrepreneuriat, tout est pris en compte pour en faire une véritable plateforme d’action.

LIRE AUSSI  DER – un fonds de 5 millions d’euros pour financer la Diaspora

Le projet Youth Connect Sénégal, en lui -même dans sa phase de conception et de mise en œuvre crée pas moins de 300 emplois directs et permettra d’en créer sur le long termes quelques milliers d’emplois. L’impact est multidimensionnel et considérable. A titre d’exemple, Youth Connect Sénégal avec ce qu’il incube comme projets e-commerce contribue à hauteur de 2% à l’économie numérique tirant le taux de digitalisation de 25 à 30%.

« Youth Connect Senegal » joue également un rôle déterminant dans la territorialisation des politiques publiques de jeunesse, la dématérialisation des communes, le leadership communal, le taux de bancarisation avec la mise en place de cartes bancaires multiservices…

Mme le Ministre Néné Fatoumata Tall a exprimé toute sa fierté de porter ce projet à haute valeur ajoutée pour la Jeunesse. « C’est un projet pertinent qui est une réponse forte, efficiente et efficace par rapport au contexte actuel du pays. Il apporte des solutions multidisciplinaires et multidimensionnelles aux problèmes des jeunes« .

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 171 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]