UNIVERSITÉ IBA DER THIAM : UN DÉLAI DE SIX MOIS ANNONCÉ POUR TERMINER LES CHANTIERS

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Les chantiers de l’université Iba Der Thiam de Thiès, lancés depuis 2015, devraient être achevés dans six mois, a annoncé jeudi, Cheikh Ahmadou Bamba Fall, directeur des constructions et équipements au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).
’’D’ici à six mois, j’espère qu’il n’y aura pas de chantiers inachevés à Thiès’’, a dit Cheikh Ahmadou Bamba Fall au terme d’une visite des chantiers de l’Université Iba Der Thiam de Thiès (UIDT).
Selon lui, à la suite du conseil présidentiel sur l’enseignement supérieur, le ministre Cheikh Omar Hann a donné des ‘’instructions fermes’’ pour que les travaux soient bouclés avant la fin de l’année.
Les marchés ont été retirés aux entreprises défaillantes pour être confiés à d’autres qui se sont engagées sur de nouveaux délais d’exécution allant de 45 jours à 5 mois. Il a, à ce propos, cité les laboratoires de l’IUT et les résidences de l’EPT.
Concernant les laboratoires de l’UIDT, l’entreprise qui les a en charge a démarré timidement par un nettoiement des chantiers dont elle a hérité, annonçant qu’elle sera en plein dans le travail à partir de lundi.

Ils devraient être fonctionnels à partir de l’année prochaine, annonce M. Fall.

Pour ce qui est du mur de clôture de l’Université et de la station d’épuration, leur réalisation est suspendue à l’évaluation par une commission des impenses dues aux personnes dont les champs sont affectés par leur construction. La commission est dirigée par le préfet.
Après le dédommagement des ayants-droit, l’entreprise reprendra les chantiers pour les livrer dans leur totalité, a dit le Directeur.
La livraison des salles de classes est aussi soumise à la réalisation de cette clôture, a-t-il expliqué, notant que l’entreprise attend de sécuriser le site, pour les équiper, afin d’éviter des cas de vol.
Concernant les salles dont la position n’est pas à risque, elles feront l’objet d’une ‘’livraison partielle’’, dès lors que tous leurs équipements sont déjà disponibles.
L’entreprise qui a repris la résidence de 200 lits de l’Ecole polytechnique de Thiès (EPT) a avancé un délai de trois pour finir le bâtiment.
Le directeur des constructions et de l’équipement a aussi visité le terrain de football de l’EPT qui sera clôturé au bout de 45 jours, selon le chef des travaux.
Le directeur du Centre régional des œuvres universitaires de Thiès (CROUST), Cheikh Sall, a annoncé que son institution travaillera en relation avec la direction de l’EPT à la modernisation de l’infrastructure sportive qui pourra ultérieurement être mise en location.
Les travaux de rénovation de la piscine de l’EPT qui n’est plus fonctionnelle depuis 2014, ont été aussi lancés par l’agent du MESRI.
Autant d’équipements qui devraient accompagner la ‘’montée en puissance’’ de l’Ecole polytechnique de Thiès, qui veut porter ses effectifs à 1.000, contre 402 étudiants cette année, selon le professeur Mamadou Wade, directeur des études de l’établissement.
L’achèvement des chantiers de l’université est le motif d’un mouvement de grève conjoint engagé depuis plusieurs semaines par le personnel de l’UIDT et les étudiants.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 224 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]