Semaine mondiale d’action pour l’éducation (SMAE) 2021 : « Le Sénégal a fait des efforts importants en matière de financement … Mais on doit faire des efforts dans d’autres domaines. » (Cheikh Mbow/Directeur Cosydep)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

La Semaine mondiale d’action pour l’éducation (SMAE), ‘’un des principaux points de convergence du mouvement de la société civile’’, est placée cette année sous le signe de l’augmentation du financement de l’éducation pour un système éducatif public résilient pendant et post covid-19’’.

La célébration de cette semaine sera organisée en lien avec la campagne ‘’Un milliard de voix’’, a  fait savoir  le directeur exécutif de la coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (Cosydep), Cheikh Mbow.

« Le Sénégal a fait des efforts importants en matière de  financement sur le plan de la taille et sur d’autres dimensions. Mais on doit faire des efforts dans d’autres domaines. Par exemple sur le plan de la répartition, pour qu’il soit un budget plus équitable, plus équilibré sur le niveau local et national. Les langues nationales avec la petite enfance sont financées à hauteur de 1%.  Il y a aussi la dimension équité et sensibilité du budget, avoir un budget qui accompagne les plus démunis, les plus défavorisés, les filles et les enfants qui vivent avec un handicap… »

Cette dernière campagne vise à porter à 20 % la part du financement public de l’éducation dans les dépenses publiques. La phase de dialogue politique et stratégique sera marquée par l’organisation d’un forum le jeudi 20 mai, autour de sous-thèmes, notamment le financement public de l’éducation, la promotion du financement innovant, la transparence et la reddition des comptes et la répartition équitable du financement de l’éducation, entre autres.

Le Forum permettra de discuter également de ‘’l’investissement dans le capital humain à travers l’éducation’’, qui apparaît aujourd’hui comme ‘’le meilleur investissement dans l’avenir collectif des sociétés et des Nations’’, selon le directeur exécutif de la Cosydep. Par ailleurs le D.E de la Cosydep, après avoir salué les décisions prises lors du dernier conseil des ministres  sur le dialogue social,  invite le chef de l’État et son Gouvernement à revenir sur le monitoring des accords, seul gage d’une stabilité du système.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 167 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]