Inauguration d’infrastructures sociales de base à Guinguinéo : L’Etat libère le potentiel productif des femmes et des jeunes

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

La ministre de la Femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants a inauguré hier, des infrastructures sociales de base réalisées dans le cadre du Programme d’appui au développement de l’éducation au Sénégal (Pades), avec le soutien de la coopération italienne dans le département de Guinguénéo. Ces infrastructures visent à améliorer l’accès des groupes vulnérables aux services sociaux de base. Cela, afin de libérer le potentiel productif des femmes, des jeunes et des familles dans une perspective de développement humain, inclusif et durable.

La ministre de la Femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants a démarré hier, une visite de travail dans les régions de Kaolack et de Fatick. Pour la première étape, Ndèye Saly Diop Dieng a été dans le département de Guinguinéo, où elle a inauguré des infrastructures réalisées dans le cadre du Programme d’appui au développement de l’éducation au Sénégal (Pades), avec le soutien de la coopération italienne. Ces infrastructures visent à améliorer l’accès des groupes vulnérables aux services sociaux de base. Cela, afin de libérer le potentiel productif des femmes, des jeunes et des familles dans une perspective de développement humain, inclusif et durable. Il s’agit d’un poste de santé construit à Mbadakhoune pour un coût de 74 millions 65 mille 176 francs Cfa. L’infrastructure a un coût estimatif d’équipement de 16 millions. L’innovation dans cette infrastructure est les logements de l’infirmier chef de poste et de la sage-femme. Elle vise à régler le problème de l’éloignement du centre de santé de Kahone, ou de l’Hôpital régional de Kaolack et l’insuffisance de l’offre de service privé de la Mission catholique dans la zone. En effet, Maka Kahone polarise les villages de Palado 1, Palado 2, Parcelle et Fara­bou­gou.
L’école élémentaire de Kawsara Fall, qui polarise les villages de Keur Bélel, Mou­nia­guène et Darou Miname, réalisée pour un coût de 50 millions 509 mille 165 francs dont l’équipement est estimé à 7 millions, a été aussi visitée. Il s’agit là d’une extension d’une école limitée à deux classes et deux abris provisoires avec une capacité d’accueil et une qualité de service insuffisantes au regard des normes et standards du secteur.
Le centre d’éveil communautaire dans le village de Teug Ndack d’un coût de 35 millions 246 mille 510 francs dont le coût de l’équipement est estimé à 3 millions, fait partie des infrastructures réalisées. Il va combler l’absence d’infrastructure pour la prise en charge de la petite enfance dans les zones périphériques de la commune de Mbadakhoune, notamment les structures dédiées existantes sont concentrées au centre-ville.
La ministre a bouclé l’étape d’hier, par la visite à l’unité de transformation de sel iodé, d’eau de javel et de savon de Ngathie Naoudé.
Sous un soleil de plomb, les populations, majoritairement des femmes, se sont mobilisées pour recevoir Ndèye Saly Dieng. La visite guidée des différentes pièces de l’unité a été bouclée par une animation au rythme des sonorités sérères. Yaye Fatou Diagne, la mairesse et actionnaire majoritaire de cette Pme, a offert le déjeuner aux hôtes chez elle.
Le portefeuille du Pades comprend la construction de 44 infrastructures comprenant 18 postes de santé, 12 écoles communautaires, 11 centres d’éveil communautaire et 6 maisons de la femme. «Il est heureux de constater que plus de la moitié de ces infrastructures est ré­cep­tionnée et équipée», s’est félicitée la ministre. Selon Ndèye Saly Diop, la construction et l’équipement du centre d’éveil communautaire au profit de la commune de Mba­dakhoune offre l’opportunité de promouvoir le développement intégré de la petite enfance et d’asseoir les conditions idoines propres à libérer le po­ten­tiel économique des femmes.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 181 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]