Actualité education

Vers l’ouverture d’une école de formation aux métiers du pétrole et du gaz à Saint-Louis

Le quartier de Bango à Saint-Louis va abriter une école de formation aux métiers du pétrole et du gaz, a affirmé Aguibou Ba directeur de l’Institut national du pétrole et du gaz (INPG).

Un site a été mis à disposition par la commune et ce centre dont les travaux vont durer 18 à 24 mois va former des jeunes qui pourraient travailler dans ce secteur qui va aussi bénéficier de l’ouverture d‘un autre centre à Diamniadio, a dit M. Ba samedi à l’occasion du CRD sur les projets pétroliers et gaziers du pays.
Il a déploré la prolifération des masters dans ces domaines plaidant plutôt pour un assainissement du secteur qui doit former des jeunes capables d’évoluer aussi bien dans ce secteur que dans d’autres.Avant d’être ingénieur ou cadres en pétrole ou gaz, on doit être d’abord ingénieur qualifié ; a estimé le directeur de l’INPG notant que seuls 13 % des personnes évoluant dans ce secteur seront à ce niveau, pour le reste on aura besoin d’ouvrier qualifiés et d’autres agents moins gradés.
Selon l’Aps, il a souligné que ce secteur requiert plusieurs qualifications dans divers métiers et que l’essentiel était pour les jeunes de bien se former.
Au cours de cet atelier, la ministre du Pétrole et et des Mines, Sophie Gladima, a invité les industriels sénégalais à prendre plus de risques en investissant ce domaine pour gagner des parts de marché plus important.
’’ Ils préfèrent plutôt investir dans l’immobilier que dans un domaine où le potentiel existe mais les risques importnats’’, a-t-elle regretté tout en conseillant aux acteurs économiques locaux à se regrouper pour conquérir ces marchés.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]