Skip to content

L’homosexualité à l’examen d’anglais : Une épreuve pas GAY – Les copies retirées du Bac blanc

La diffusion de l’épreuve d’anglais au Bac blanc, proposée jeudi aux élèves de Terminales L des 12 lycées du département de Rufisque, a suscité un concert d’indignations. L’épreuve en question, tournant autour d’une lettre adressée à sa mère par un homme pour lui annoncer qu’il était homosexuel, a été fortement désapprouvée par les Rufisquois qui y voient une manière de promouvoir l’homosexualité au Sénégal. Un tollé qui a conduit l’Inspecteur d’académie à retirer les copies et à annoncer une épreuve de remplacement.

Par Alioune Badara(NDIAYE – Correspondant) – «Etes-vous pour ou contre l’exclusion sociale des homosexuels au Sénégal ? Pourquoi ?» A ces questions qui revêtent des allures de sondage, les élèves de Terminale L des 12 lycées du département de Rufisque devaient répondre ce jeudi. Le sujet qui leur a été présenté tourne autour d’une lettre d’un individu (Michael) annonçant à sa mère son homosexualité, tout en faisant l’éloge de son travestissement qui lui a appris «la tolérance, la compassion et l’humilité». Le texte en question est tiré de l’œuvre Tales of the city (Les chroniques de San Francisco, titre français) de l’écrivain américain Amistead Maupin, un homosexuel marié et vivant dans un couple dans lequel il assume le rôle de la femme. A ce texte aux tonalités extravagantes sous nos cieux, des annonces dangereuses émanant d’un ou d’enseignants locaux ont été apposées. «C’est au nom de Dieu que les gens sont injustes envers les personnes gays. Ils sont hypocrites, ils ne veulent pas voir la vérité en face», peut-on en fait constater dans la section 2 de l’épreuve, se penchant sur les compétences linguistiques. «Les professeurs proposent leur sujet. Il y a ensuite une commission qui doit choisir un parmi eux et le valider après. Je ne sais pas comment ce sujet a pu passer. C’est un précédent dangereux et il faudra situer les responsabilités», nous a confié un professeur d’anglais sous le couvert de l’anonymat.
Dans le contexte actuel avec le débat agité par certaines organisations, accusant l’Etat d’avoir prêté le flanc face aux poussées des lobbys Lgbt, réclamant même dans la lancée une criminalisation de l’homosexualité, l’épreuve a tout naturellement provoqué une indignation collective suite à la publication du texte sur les réseaux sociaux. De jeunes Rufisquois, regroupés autour du mouvement Kaddu Teun­gueth, ont rallié l’Inspection d’académie de Rufisque pour marquer leur colère. «Rufisque ne sera pas la porte d’entrée des débauches dans ce pays. Nous nous sommes rendus à l’Inspection d’académie pour réclamer des explications sur cet acte de promotion de l’homosexualité», a indiqué à ce propos Pape Babacar Paye, président du mouvement.
«Nous dénonçons avec la plus grande énergie le sujet d’examen blanc d’anglais de l’Académie de Rufisque qui traite de l’homosexualité. On a l’impression que certaines personnes voudraient faire la promotion de l’homosexualité à l’école, c’est inadmissible (…) Nous n’accepterons pas que l’école soit le réceptacle de l’homosexualité», a tonné Abdou Faty, secrétaire général du Sels/A, engageant à la fois la responsabilité de l’Académie de Rufisque et celle du ministère de l’Education nationale.
Suite au tollé, instruction a été donnée aux proviseurs de retirer les copies de l’épreuve Lv1 d’anglais, a annoncé une note de l’Ia, faisant savoir qu’une épreuve de remplacement sera proposée la semaine prochaine. Pour autant, le coup est déjà parti et l’affaire semble prendre une autre tournure avec l’implication du ministère de l’Education nationale.
abndiaye@lequotidien.sn

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 98 618 autres abonnés

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Concours les plus visités

Articles similaires

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bourses de Formation à Finama Business School

Récemment publiés

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]