GOSSAS : DES INFRASTRUCTURES SOCIALES D’UN COÛT DE 300 MILLIONS DE FRANCS CFA INAUGURÉES À DÉGUERRE

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Des infrastructures sociales de base d’un coût de 300 millions de francs CFA, financées par la Fondation Sonatel, ont été inaugurées jeudi à Déguerre, un village situé dans la commune de Mbar (centre).
Elles ont été inaugurées lors d’une cérémonie coprésidée par la gouverneure de la région de Fatick, Seynabou Guèye, et le directeur général de la Sonatel, Sékou Dramé.
‘’Ces infrastructures sont composées d’un poste de santé de dernière génération, entièrement équipé, d’un logement pour l’infirmier chef de poste, d’une école élémentaire réhabilitée et connectée au monde grâce au programme Education numérique‘’, a précisé Mme Guèye lors de la cérémonie d’inauguration, en présence de plusieurs autorités administratives, d’élus locaux et d’autorités religieuses de la région.
Ces infrastructures, selon elle, sont ‘’une aubaine’’ pour les populations vivant dans cette partie enclavée de la région de Fatick et éloignée des centres urbains et des services sociaux de base.
Situé à sept kilomètres du chef-lieu de la commune de Mbar, Déguerre faisait partie des villages de la région de Fatick qui manquaient de tout, a-t-elle rappelé.
‘’Donc, un choix ne pouvait être plus judicieux que celui de Déguerre pour accueillir ce ‘projet village’ de la Fondation Sonatel qui, a précisé Seynabou Guèye, vise à créer les conditions d’un bien-être social auquel aspirent légitimement tous les citoyens.’’
‘’Douze hameaux implantés autour du village de Déguerre vont bénéficier de ces réalisations faites pour une population estimée à plus de 6.000 âmes’’, a indiqué la gouverneure de Fatick.
Sékou Dramé précise que ‘’la réalisation de ces infrastructures sociales de base entre dans le cadre de l’engagement sociétal de Sonatel’’.
Cet engagement ‘’se traduit d’abord par des actions de mécénat’’, à travers la fondation Sonatel, par ‘’l’exercice de notre responsabilité sociétale et environnementale’’.
La Sonatel s’est engagée à participer au développement économique et social du Sénégal, ‘’par l’accompagnement du gouvernement et de l’Etat dans les programmes sociaux des zones enclavées’’, a dit M. Dramé.
Le ‘’projet village’’ de la Fondation Sonatel est l’un des programmes phares de construction d’infrastructures sociales de base permettant d’améliorer la vie des populations des milieux défavorisés, a-t-il rappelé.
Il s’agit aussi de ‘’contribuer à l’émergence de plusieurs zones rurales du Sénégal’’.
Déguerre est le sixième village à avoir bénéficié du ‘’projet village’’ de la Fondation Sonatel, qui est mis en œuvre depuis 2002.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 138 autres abonnés

Articles Similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]