Recrutement d’un conseillée principal en développement national.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Le Programme alimentaire mondial embauche un conseiller principal en développement national. À propos du PAM Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies est lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Nous sommes la plus grande organisation humanitaire au monde, sauvant des vies dans les situations d’urgence et utilisant l’aide alimentaire pour ouvrir la voie à la paix, à la stabilité et à la prospérité pour les personnes qui se remettent d’un conflit, de catastrophes et de l’impact du changement climatique. Notre réponse aux situations d’urgence – sauver des vies et des moyens de subsistance soit par une assistance directe, soit par le renforcement des capacités des pays – reste au cœur de nos opérations, d’autant plus que les besoins humanitaires deviennent de plus en plus complexes et prolongés, comme ceux provoqués par la pandémie de COVID-19. Contexte et justification Depuis sa création, le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies s’est vu confier un double mandat : ​​répondre aux besoins alimentaires d’urgence et de secours prolongés (sauver des vies) et soutenir le développement économique et social (changer des vies). Pour contribuer aux programmes de développement nationaux de manière percutante, le PAM innove pour s’attaquer aux causes profondes de la faim et de la malnutrition et renforce la résilience à la fois au niveau communautaire et au niveau du système. L’organisation travaille avec de multiples parties prenantes, visant à établir des partenariats solides avec les gouvernements nationaux, les partenaires de développement, y compris les institutions financières internationales (IFI) et le secteur privé. La conception et la mise en œuvre efficaces de programmes de développement nécessitent : Engagement et investissement solides dans les relations avec les autorités gouvernementales (locales, infranationales et nationales) ; Engagement et investissement solides dans les relations avec d’autres acteurs du développement, y compris les institutions financières internationales. Expertise en politiques publiques et en administration publique et connaissance contextuelle du fonctionnement des gouvernements et des ministères respectifs. Soutenant le directeur de pays du PAM et travaillant en étroite collaboration avec la direction du bureau de pays, le conseiller principal en développement national aidera à positionner le PAM stratégiquement en tant que partenaire de développement clé parmi les parties prenantes nationales et codirigera l’engagement avec le gouvernement national, les institutions financières internationales et d’autres acteurs du développement dans le pays afin de maximiser l’impact des programmes de développement du PAM. Le conseiller facilitera la contribution du PAM à la conception de politiques et de programmes clés dans le pays et mobilisera des ressources pour les programmes du PAM contribuant au programme de développement du pays.

Contexte du pays Au Sénégal, le gouvernement s’est engagé à améliorer la croissance économique à travers son Plan phare pour un Sénégal émergent (2014-2035). Tous les programmes du PAM sont conformes aux priorités nationales. Le PAM utilise l’alimentation scolaire comme point d’entrée dans les communautés pour une série d’activités intégrées et transformatrices en matière de genre : nutrition, résilience, renforcement des capacités et opérations d’urgence. Le PAM contribue également au programme national de sécurité sociale, destiné à lutter contre la pauvreté chronique et à renforcer la résilience des communautés vulnérables. Malgré les mesures d’atténuation mises en place par le gouvernement, l’augmentation des cas de COVID-19 détériore les niveaux d’insécurité alimentaire et l’économie (les projections de croissance du PIB sont passées de 6 à 1% en 2020). Le PAM complète les efforts nationaux en fournissant une aide financière d’urgence aux populations vulnérables et un appui technique au gouvernement. Pourquoi travailler avec nous ? Des carrières significatives et percutantes : Notre travail quotidien fait une différence dans la vie des personnes que nous servons Apprentissage et formation continus : Nous fournissons des outils d’apprentissage à notre personnel pour développer continuellement leur carrière Environnement de travail multiculturel et stimulant : Nous encourageons la mixité et la diversité culturelle pour renforcer nos équipes Rejoignez-nous pour faire la différence, regardez cette vidéo pour en savoir plus sur nous !! Sous la direction et la supervision directe du directeur de pays et en étroite coordination avec la direction du bureau de pays, les équipes du programme et des partenariats, le conseiller principal en développement national assumera les responsabilités clés suivantes pour faire avancer les efforts du bureau de pays dans la création de programmes et de partenariats et la mobilisation des ressources avec le gouvernement, les IFI et d’autres acteurs du développement :

Conseil stratégique et analyse Fournir une orientation stratégique et des services consultatifs de haute qualité au directeur de pays et à la direction du bureau de pays en termes de renforcement des relations du PAM avec le gouvernement et de positionnement du PAM comme un acteur clé dans l’espace de développement. Analyser de manière proactive le paysage du développement du pays et soutenir l’exploration d’opportunités viables et de nouvelles approches pour l’engagement stratégique du PAM dans l’espace de développement avec le gouvernement et d’autres acteurs du développement, tels que les IFI, en particulier dans les domaines de la protection sociale, de la transformation rurale, des infrastructures durables et des ressources humaines. développement capitalistique. Suivre de près les développements et processus externes pertinents impliquant le gouvernement et les IFI (par exemple, processus budgétaires nationaux, approbation de documents stratégiques clés et négociations de prêts) et soutenir le développement de la position du directeur de pays/bureau sur ces questions. Analyser les priorités nationales de développement, de budgétisation et de dépenses afin de déterminer comment le PAM pourrait aider le gouvernement à faire avancer ses priorités et à combler le déficit de financement.

Au moins 8 ans d’expérience dans le secteur public. Expérience démontrée avec le gouvernement national, la planification économique du secteur public et les processus budgétaires au niveau stratégique. Capacité à interagir efficacement avec le personnel au niveau ministériel et au niveau de la gestion des IFI. Idéalement, une expérience gouvernementale au niveau de directeur, de préférence d’un ministère des Finances, d’un ministère de la Planification ou d’un ministère de tutelle avec une interaction significative avec les IFI. Idéalement, une expérience des questions de développement et une expérience significative dans le développement de relations et la gestion de partenariats stratégiques avec les gouvernements et les partenaires de développement, en particulier les IFI. Expérience avérée de réalisations dans la création de nouveaux partenariats, la négociation de relations avec des partenaires et l’engagement à un niveau supérieur. Expérience des processus de conception de projets et de la coordination avec les parties prenantes internes et externes, y compris les gouvernements et les IFI. Expérience de travail en étroite collaboration avec des universités et des groupes de réflexion. Une connaissance des opérations du PAM dans le pays et une expérience internationale est un plus. Langue La maîtrise du niveau C en français et en anglais est obligatoire Les candidates qualifiées sont particulièrement encouragées à postuler. Le PAM a une tolérance zéro pour la discrimination et ne fait aucune discrimination fondée sur la race, le sexe, la couleur, le groupe ethnique, l’âge, l’orientation sexuelle, une autre affiliation ou le statut VIH/SIDA. Aucune nomination, quel que soit le type de contrat, ne sera offerte aux membres du Comité consultatif des Nations Unies pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), du Comité financier de la FAO, du Commissaire aux comptes du PAM, du Comité d’audit du PAM, du Corps commun d’inspection ( CCI) et d’autres organes similaires au sein du système des Nations Unies exerçant des responsabilités de contrôle sur le PAM, à la fois pendant leur service et dans les trois ans suivant la cessation de ce service. Durée du contrat : 1 an Pour postuler à ce poste, veuillez visiter career5.successfactors.eu.

Date de clôture :  17 juin 2021.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 276 autres abonnés

Articles Similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]