Concours national MT180 édition 2021 : Maty Sène Kane ambitionne de vulgariser ses solutions pour l’automatisation des évaluations dans l’enseignement supérieur

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Madame Maty Sène Kane participera à la finale du concours national Ma Thèse en 180 secondes (MT180), le samedi 19 juin 2021, à partir de 9h00, à l’Auditorium de l’Université Iba Der Thiam de Thiès. Elle défendra les couleurs de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) et présentera son sujet de recherche qui porte sur l’automatisation des évaluations dans les instituts d’enseignement supérieur au Sénégal. Avant ce grand rendez-vous, elle revient pour nous sur l’importance que revêt son domaine d’étude et ses ambitions postdoctorales. 

Pourriez-vous vous présenter à notre communauté ?

Je suis titulaire d’une maîtrise informatique à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis et
d’un master 2 informatique option réseau et télécommunications à l’Université de Thiès, actuelle université Iba Der Thiam. J’étais enseignante formatrice en informatique à l’ISEP Thiès de 2013 à 2016 et depuis mars 2016, je suis tutrice à l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) en même tant enseignante associée. Actuellement, je suis inscrite à ma deuxième année de thèse et mon sujet porte sur le système d’archivage et l’automatisation des sujets d’évaluation pour les instituts d’enseignement supérieurs au Sénégal.

Parlez-nous un peu de votre sujet de thèse

Mon sujet apporte une solution majeure aux retards dans les évaluations, de la conception des épreuves jusqu’à la publication des résultats. Nous avons déjà mis en place un prototype pour l’UVS, car le besoin se fait sentir dans cette institution, vue les effectifs d’étudiants et le nombre d’examen organisés par semaine et par promotion.

Avec cette solution, les enseignants doivent remplir régulièrement la banque de questions afin de pouvoir générer automatiquement un sujet de façon automatique, en définissant le nombre de questions souhaité ou appliquer la taxonomie de Bloom (un sujet avec 6 exercices de connaissances, de compréhension, d’application, d’analyse, d’évaluation et de création). Elle permet également aux responsables pédagogiques d’utiliser les archives pour générer un sujet le plus rapidement possible, même s’ils sont novices en la matière. Toutefois, nous comptons élargir ce prototype pour tout institut d’enseignement supérieur qui pourrait nous solliciter.

Qu’est-ce qui explique cet intérêt pour le système d’archivage des évaluations dans les instituts d’enseignement du supérieur ?

Ce travail est justifié par la nécessité de se doter à l’UVS et dans les autres établissements
d’enseignement supérieur publics, d’un outil de gestion mutualisée qui se présente sous la forme d’une banque de sujets d’évaluations (tests de connaissance, TP, TD, devoirs et surtout examens). Cela permet en outre à l’administration de disposer de sujets dans l’immédiat, lorsqu’elle ne les reçoit pas à temps et d’aider les enseignants à en proposer le plus rapidement possible en ayant recours à une banque de questions.

Votre champ de recherche prend-t-elle en compte celui de l’UVS ?

Bien sûr, d’ailleurs l’Université virtuelle du Sénégal est notre premier client.

A quoi ressemble votre quotidien de doctorant ?

En tant que doctorant, je me consacre fréquemment à la lecture d’articles et de journaux scientifiques, au développement en tant qu’informaticienne et à l’encadrement d’étudiants qui travaillent avec moi. En tant que tutrice à l’UVS, je m’occupe d’un certain nombre de tâches essentiellement autour de l’enseignement, la correction d’épreuves, etc.

Qu’est-ce qui a motivé votre participation au concours national MT180 ?

Ma participation à MT180 me permettra de défendre le drapeau de mon institution qui m’a beaucoup formé dans plusieurs domaines et de vulgariser mon sujet qui propose une solution importante pour tous les instituts d’enseignement supérieur en matière d’évaluation de leurs apprenants.

Avez-vous eu à participer à des activités scientifiques en rapport avec votre domaine ?

Oui, j’ai déjà publié mon premier article dans le journal de Waset pour la conférence « Riga Latvia June 18-19, 2020 », ou j’ai été désignée meilleure présentatrice.

Quels sont vos projets phares en vue après cette thèse ?

Je souhaiterai tout simplement mettre en place une direction générale d’archivage des examens pour tous les établissements d’enseignement supérieur au Sénégal.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 218 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]