Atelier de partage sur l’offre de formation de l’UFR de Sciences Economiques et de Gestion (SEG).

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Présidé par le Vice-Président de l’Assemblée de l’Université (AU), le Professeur Saliou DIOUF en présence du Directeur de l’UFR SEG, Pr El Hadji Abdoul Aziz NDIAYE, des membres du Personnel d’Enseignement et de Recherche (PER), du Personnel Administratif, Technique et de Service (PATS) et les représentants du monde socio-économique, l’atelier de partage sur l’offre de formation de l’UFR SEG s’est tenu, les 28 et 29 Mai 2021, à AfricaRice.

Le Professeur El Hadji Abdoul Aziz Ndiaye a précisé que cet atelier a pour objectif de diagnostiquer les programmes de licence et de master en cours en sciences de gestion, sciences économiques et dans la formation continue délivrée par l’Institut Supérieur d’Économie et de Management( ISEM). Selon lui, il faut analyser les programmes proposés en vue d’une meilleure prise en charge des standards de qualité fixés par l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité de l’enseignement supérieur (ANAQ-Sup). Par ailleurs, les besoins et les exigences des entreprises, affirme-t-il, déterminent la pertinence des choix des enseignements en spécifiant leurs profils et leurs contenus.

Le Professeur Saliou DIOUF, Vice-Président de l’AU a préconisé une analyse des forces et des faiblesses de la formation pour, dit-il, assurer la qualité et la réussite du projet en insistant sur le volet assurance-qualité. Il a fait des recommandations qui, selon lui, permettront à cette formation d’obtenir une meilleure visibilité et de participer au rayonnement de l’UFR SEG et de L’Université Gaston Berger. “La question de l’adaptation des maquettes de formations aux exigences du monde socio-économique est un impératif qui permettra d’atteindre les objectifs fixés” affirme M.DIOUF. Il a enfin rappelé que cet atelier entre dans l’axe 3 du Plan-Stratégique 2021-2025 de L’UGB: Amélioration de la qualité de l’enseignement et de la formation.

Quant à Monsieur El hadji Séne, représentant du monde socio-économique, il  a recommandé une adéquation entre l’offre de formation et la demande tout en rappelant la nécessité de proposer une formation adaptée à nos besoins socio-économiques. Il a aussi souligné l’importance de la pratique dans l’enseignement et la formation.

La présentation du rapport général issu des ateliers sectoriels pour les niveaux Masters et licences a mis fin à deux jours de concertation.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 276 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]