Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

Bourse Ideas Matter : Une étudiante de l’UGB, doctorante à l’UFR S2ATA, décroche le prix.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Mademoiselle Coumba DIAGNE, inscrite en première année de doctorat (2020-2021) dans le domaine des “Sciences agronomiquesSpécialité “Technologie et Qualité des Agro-ressources et Alimentation”, à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, a été sélectionnée sur un effectif de plus de 70 candidatures à la compétition pour la bourse Ideas Matter, promue par le WEST AFRICAN RESEARCH ASSOCIATION (WARA).

Le projet de recherche doctorale soumis à la compétition est intitulé : “Evaluation des potentialités antimicrobiennes de souches de bactéries lactiques productrices de bactériocine et d’huiles essentielles pour le renforcement de l’hygiène d’un nouvel itinéraire de poissons marins fermentés au Sénégal sur une matrice à base de mil malté”.

Mlle Coumba DIAGNE effectue ses travaux de recherche sous la Direction du Pr Michel Bakar DIOP, enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger. Le WARC a trouvé le projet spécialement bien conçu, novateur et rigoureux.

Elle fait partie de la cohorte 2013-2014 d’inscription en 1ère année à l’UFR S2ATA de l’UGB, et a fait sa Licence et son Master en Sciences agronomiques- option Technologies agroalimentaires. Elle a toujours fait partie des plus performants étudiants de sa promotion. Elle a participé, à travers les résultats de ses recherches, à la diversification d’une collection de bactéries lactiques d’importance technologique durant son stage pour la rédaction de son mémoire de Master, effectué au sein des installations de l’Initiative Pôle de Recherche en Biotechnologie alimentaire et d’Accompagnement pour la Compétitivité (I-PREBAAC), qui participe aux activités du Laboratoire des Sciences Biologiques, Agronomiques, Alimentaires et de Modélisation des Systèmes Complexes (LABAAM).

Les résultats des recherches ont contribué au développement d’un nouvel itinéraire de fermentation du poisson qui a abouti à un produit final de type “guedj” ou poisson séché qui se distingue toutefois par une réduction significative du taux d’incorporation de chlorure de sodium, comparé aux pratiques traditionnelles. L’utilisation des bactéries lactiques, en un mot, de bactéricide comme culture de départ, couplée à un nouveau mode de séchage solaire, optimise l’hygiène du procédé de fabrication.

Ainsi, les résultats attendus des études doctorales vont contribuer au renforcement du service à la communauté et au rayonnement international de l’UGB.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 197 516 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]