Actualité education

MOUVEMENT D’HUMEUR DES ELEVES DES CLASSES DE 3ÈME. RENCONTRE IEF/ RESPONSABLES ELEVES

Dans le cadre du projet PAQEEB, les formats des épreuves du BFEM dans les différentes disciplines étaient en cours de révision cette année. A cet effet, un atelier de formation avait été organisé sur le nouveau format salon un calendrier bien défini. Dans la zone nord, pour la région de Louga les ateliers ont eu lieu les 26 et 27 octobre 2020.
Ce qui a motivé ce nouveau format n’est rien d’autre que l’instauration et la promotion de la pédagogie de la réussite. Ce changement semble être convaincant et pertinent dans la mesure où il met l’apprenant au centre de son système d’évaluation. Comme exemple, en Français, à la place de la dissertation, l’élève est désormais évalué en composition française avec:
– un texte suivi de question pour 8 points
– et une production écrite à 12 points
Le cumul fait une moyenne de 20 points.
Les enfants étant formés selon l’approche par les compétences (APC), ils seront donc évalués par la même APC.
Cependant, suite à la décision de l’autorité étatique de différer ce nouveau format d’évaluation des épreuves à quelques semaines du BFEM jusqu’à l’année prochaine, les élèves des établissements de la commune de Louga publics et privés ont tous quitté les classes, délogé tous les élèves avant d’envahir les rues pour manifester leur désaccord, leur frustration et leur déception face à la mesure prise par l’Etat.
Après 2 jours de grève, les élèves ont décidé de rencontrer les autorités académiques pour trouver une solution. A cet effet, les responsables ont été reçu hier, mardi 22 juin, aux environs de 10 heures par l’IEF Serigne Bamba Seck dans son bureau en présence de quelques agents.
Après plusieurs minutes d’échanges axé sur une communication fluide, claire et précise autour de la problématique du format des épreuves du BFEM qui devrait être opérationnel cette année, l’IEF Serigne Bamba Seck a rassuré les élèves face à leurs préoccupations et a dégagé des pistes de solutions en collaboration avec les principaux des collèges pour accompagner les candidats afin qu’ils subissent l’examen sans inquiétudes dans d’excellentes conditions.
Confiants et très satisfaits des propos de l’IEF, dans un climat détendu, ces derniers ont suspendu la grève et ont promu de regagner les classes ce Mercredi 23 juin.
A la fin de la rencontre, une photo de famille a été prise pour l’immortaliser.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]