11ème CONFERENCE SUR LA RECHERCHE EN INFORMATIQUE ET SES APPLICATIONS : LE DIGITAL DOIT ENTRAINER DES EVOLUTIONS COMPORTEMENTALES PROFONDES

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Pour sa 11e édition, la Conférence sur la Recherche informatique et ses Applications (CNRIA 2021), organisée par l’Association sénégalaise des chercheurs en informatique (ASCII), en collaboration avec l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) s’est consacrée à la thématique « Richesse et diversité de la recherche menée sur le continent africain ». Un sujet animé par près d’une quinzaine de conférences de haute facture, qui se sont succédées du 17 au 19 juin 2021 en présentiel dans les locaux de l’université et en ligne sur sa plateforme collaborative pour les nombreux intervenants qui étaient à l’étranger. Les communications des participants ont été également relayées sur la chaîne YouTube de l’UVS permettant de vulgariser les problématiques majeures autour des STEM et les possibilités de développement qu’offre le secteur.

L’écosystème numérique offre de nombreuses initiatives pour le développement de l’Afrique, et en constitue un facteur déterminant, notamment à travers l’éducation et son apport pour l’emploi des jeunes. Même s’il est à l’origine de certaines progressions notées au cours de ces dernières années, les perspectives d’émergences socio-économiques suscitent encore bien des interrogations, tant les prérequis nécessaires à sa mise en place restent encore perfectibles. Le sujet était au cœur de la CNRIA 2021 et a nourri des échanges productifs lors desquels, professionnels et experts de la recherche en informatique ont partagé leurs études et leurs expériences sur la richesse du secteur.

Le numérique, à travers ses différents domaines d’intervention, propose l’utilisation de ses outils dans le quotidien des populations, qu’il s’agisse d’enseignement en informatique dans les écoles, de sa vulgarisation dans les entreprises, de son appui dans le domaine de la santé ou dans les projets structurants nationaux tels que l’exploitation d’un supercalculateur. Cette présence de plus en plus affirmée dans les activités des pays émergents, se retrouve au cœur de leurs différentes stratégies de développement national, parmi lesquelles celle de l’emploi.

C’est un des points brillamment avancés par M. Antoine NGOM, Président de l’Organisation des Professionnels de l’Informatique (OPTIC) lors de sa conférence inaugurale, sur le thème « le numérique et la problématique de l’emploi ». Selon lui, le numérique va avoir un impact si important sur les métiers qu’il va impliquer une nouvelle ingénierie de ses concepts. La transformation digitale des sociétés et des entreprises est un passage obligé et il faut s’y préparer. Dans cet élan de changements profonds qu’elle engendre, elle va certes provoquer la destruction de certains métiers, mais dans le même temps, permettre la création d’autres. L’objectif selon lui étant d’assurer un solde positif pour éviter la déstructuration du tissu social. Les conditions d’une telle mise en pratique sont, confesse-t-il, une affaire de volonté et de politique gouvernementale, mais son implémentation ajoute-il, reste du domaine du secteur privé.

La nécessaire transformation numérique de l’enseignement supérieur

Un capital humain bien formé dans les métiers du numérique en phase avec la demande de l’emploi reste un préalable pour réussir la transformation digitale. Une perception qui suscite aujourd’hui des inquiétudes, selon Pr Cheikh Bamba GUEYE, Président de l’ASCII, au regard du taux relativement faible de 16% des candidats au bac 2020, issus des séries scientifiques et techniques. Une situation alarmante qu’il convient de rectifier d’après lui, en « optimisant la formation des apprenants et l’utilisation du digital par les enseignants ».

Fort de cela, l’Université virtuelle du Sénégal à l’avant-garde d’un système éducatif précurseur, basé sur le numérique, apporte une réponse concrète à cette situation en levant les barrières d’accès aux filières scientifiques.

Pour le Pr Moussa LO, Coordonnateur de l’UVS, « les métiers du numérique constituent un levier important qui permettra aux pays en développement de réduire leur retard sur bon nombre de domaines ». A ce titre, l’UVS propose un catalogue de formation qui fait la part belle aux sciences de pointe et propose pas moins de 10 Masters dans des parcours innovants comme la Cybersécurité, la Robotique ou encore l’Ingénierie logicielle et 2 Mastères spécialisées en Calcul haute performance et Serious Games & Réalité virtuelle.

Cette politique d’ouverture aux STEMs s’apparie avec l’accueil d’étudiants issus de filières littéraires à certains parcours scientifiques ; un choix qui vise à élargir le champ des possibilités et concourt à l’attrait des filières scientifiques.

Ce positionnement a été récemment conforté par la mise en place d’une chaire UNESCO en sciences et technologies émergentes pour le développement et spécialisée dans les domaines de l’Intelligence artificielle, du Big Data, de la Modélisation mathématique et de la simulation numérique.

Une nouvelle saluée par le Pr Mamadou SY, Directeur des Stratégies et de la Planification de la Recherche au sein de la Direction générale de la Recherche et de l’Innovation (DGRI), représentant le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Il a insisté sur l’importance de la recherche scientifique qui selon lui, constitue aujourd’hui « un stimulant indispensable au développement socio-économique des populations ».

La CNRIA 2021 s’est clôturée au terme de 3 jours de travaux enrichissants, et d’une invite du Président de l’ASCII à l’endroit de ses paires, pour qu’ils s’investissent davantage au service de la communauté et perpétuer ainsi « l’œuvre des pères fondateurs » de l’association.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 210 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]