CFEE: Bon déroulement des examens malgré le contexte de Covid-19

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
​Les épreuves du Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee) et de l’entrée en sixième ont débuté, mardi, et vont se poursuivre jusqu’à ce mercredi 7 juillet 2021 sur toute l’étendue du territoire national et en Gambie. Aux Parcelles Assainies, les examens se sont déroulés normalement dans la plupart des établissements visités. Les élèves et enseignants ont tous répondu présents et aucun incident majeur n’a été signalé. Seul bémol, le port du masque n’a pas été respecté par plusieurs élèves. Il n’empêche, cet incivisme n’a pas empêché le bon déroulement des épreuves.
Ils étaient 293 733 candidats inscrits dont 162 624 filles soit un taux de 55.36 % pour ces dernières. Ils sont répartis dans 1819 centres à travers le territoire national. D’importants moyens financiers et logistiques sont mobilisés pour l’organisation de ces examens qui sont les premiers que les élèves de l’élémentaire passent dans leur vie.
L’administration des épreuves a nécessité la mobilisation de 1819 chefs de centres, 1819 adjoints aux chefs de centres, 11750 salles de classe, 23 500 surveillants et secrétaires au moins. Des dispositions ont été prises sur les plans pédagogique et sanitaire pour le respect du protocole sanitaire, selon les informations du ministère de l’Education nationale. Mardi, tous les candidats interrogés ont jugé les épreuves du premier jour abordables. Il est 10 heures 00 mn.
Dans l’enceinte de la cour du CEM unité 19 des PA, élèves et surveillants observent la pause à l’ombre des arbres pour fuir la forte chaleur. Même si tous les élèves n’ont pas mis leur masque de protection contre la COVID 19, certains, plus avertis, ont le leur sur le visage. Les candidats bien inspirés, ont fini de se pencher sur les premières épreuves. Seuls quelques rares candidats n’ont pas encore fini leurs épreuves et tardent donc à rejoindre leurs camarades dans la cour.
Les candidats Yacine Sène, Abdoulaye Diallo, Mariama Dieng, Alassane Seydi jugent abordables les premières épreuves… Il s’agit de « langue et communication et contrôle des ressources », disent-ils. « Nous attendons la dictée suivie de question et nous espérons que ce sera aussi facile que le français ». Nous n’avons pas de crainte » confie l’un d’entre eux. M. Fall, enseignante à l’école Unité 20 des PA, confie que les examens de l’entré en sixième se sont très bien déroulés.
Tous les candidats ont répondu présents et il n’y a pas d’incidents majeurs à signaler. « Notre établissement a pris toutes les dispositions pour le respect des mesures barrières. A l’entré de l’école, les candidats se lavent les mains avec de l’eau, du savon et de l’eau de javel avant de franchir le seuil de l’école. Avant d’entrer » en salle d’examen, le port du masque est obligatoire et les candidats sont assis un par table, rapporte Le Témoin.
pressafrik
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 239 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]