FRAUDE AU BFEM : La fausse candidate et sa tante en prison

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
L’élève K. Niakasso et sa tante T. Makalou ont été placées sous mandat de dépôt, hier, à l’issue de leur face-à-face avec le procureur, informe Le Soleil.
La fausse candidate, née 24 ans et qui vient de décrocher le Bac, tentait de composer à la place de sa tante.
 
Les faits se sont produits au centre du collège Jean XXIII (Tambacounda), au jury N°1, où «la candidate» s’est présentée le lundi 9 août 2021, premier jour des épreuves du Bfem.
 
Elles sont poursuivies pour fraude aux examens, usurpation d’identité et association de malfaiteurs.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 214 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]