FRAUDE AU BFEM : Jour de vérité pour la fausse candidate et sa tante

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

K. Niakasso, la fausse candidate au BFEM, et sa tante T. Makalou seront édifiées sur leur sort ce mercredi 18 août 2021.

Elles seront jugées ce matin en flagrants délits devant la barre du tribunal de Tambacounda, indique Le Soleil.Elles sont poursuivies pour fraude aux examens, usurpation d’identité et association de malfaiteurs.

La jeune fille a été arrêtée au centre Jean XXIII de la commune de Tambacounda alors qu’elle composait à la place de sa tante.

La fausse candidate s’est présentée lundi 9 août 2021, le premier jour du BFEM, pour demander son numéro de table au président du jury.

Malheureusement, elle a été démasquée par les surveillants qui se sont rendus compte de la supercherie.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 181 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]