THIÈS : DES ÉTUDIANTS DE L’UVS S’INSURGENT CONTRE TOUT QUOTA POUR L’ADMISSION AU MASTER

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Les étudiants de la Promotion 5 de l’Espace numérique ouvert (ENO) de Thiès, un démembrement de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), ont dénoncé, vendredi, la décision de l’administration de définir un quota d’accès au Master, excluant du coup près de la moitié des 2.200 étudiants ayant validé leurs crédits en licence.
‘’Nous ne voulons plus entendre parler de quota (du côté) de l’administration, parce que dans les textes, il n’est nullement mentionné (un) quota pour l’admission au master’’, a dit Abdou Top, porte-parole de la coordination des étudiants de l’ENO de Thiès.
Lors d’un point de presse tenu devant cet ENO, des étudiants membres de la coordination ont condamné ce qu’ils qualifient de ‘’non-respect’’ de la loi de 2011 portant sur le système LMD, laquelle exclut tout quota, et demande juste l’obtention d’une moyenne minimale de 11/20 sur les trois ans pour être admis en Master.
Selon le porte-parole de la coordination, un décret datant de 2012 autorise tous les étudiants ayant validé les 180 crédits exigés, sans reprendre une classe, à s’inscrire en master.
‘’Il y a 2.200 étudiants qui ont validé d’office actuellement et obtenu leur licence’’, a-t-il noté, ajoutant : ‘’l’administration a décidé de sélectionner 1.170 étudiants. Ce qui fait qu’il restera 1.030 actifs sacrifiés’’.
La coordination de l’ENO de Thiès demande l’ouverture de deux masters, professionnel et recherche, afin ‘’d’avoir plus de places, pour éviter la question (du manque) d’encadreurs’’.
Les étudiants demandent aussi le report du délai de dépôt des dossiers pour l’admission en master, prévu ce lundi.
 M. Top a signalé que des étudiants qui sont actuellement en session de rattrapage, sont ‘’exclus d’office, avec ce nouveau type de sélection qu’on veut (leur) imposer’’.
Il a relevé que la promotion 5 a ‘’perdu plus d’un an’’, du fait d’un ‘’calendrier universitaire jamais respecté’’.
‘’L’UVS est en train de sacrifier ces étudiants’’, alerte-t-il, non sans avertir sur le fait que ‘’si cette mesure passe cette année, elle sera continuelle’’.
Les étudiants se sont dit prêts à diverses formes de lutte pour permettre à chaque étudiant remplissant les conditions d’être admis en master.
Il note que le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation avait demandé aux administrations de trouver des solutions, face au nombre important d’étudiants qui reprennent le Master 2, mais n’avait pas parlé de quota d’admission.

Toutes les tentatives de l’APS de faire réagir les responsables de l’ENO de Thiès sont, jusque-là, restées vaines.

ADI/ASG

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

Abonnez-vous pour ne rien rater

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 186 278 autres abonnés

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Récemment publiés

Campusen 2021

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]