Actualité education

EDUCATION : L’ACADÉMIE DE THIÈS ATTEND PLUS DE 33.000 TENUES SCOLAIRES (IA)

L’Académie de Thiès attend plus de 33.000 tenues scolaires dans le cadre de l’initiative du Chef de l’Etat consistant à uniformiser les tenues des élèves.
Le projet de généralisation des tenues scolaires, doté d’une enveloppe de 10 milliards de francs CFA par le gouvernement, a été annoncé par le président Macky Sall, le 23 avril dernier en conseil des ministres.
Le président de la République a donné des instructions au ministère de l’Education nationale, au ministère de l’Artisanat, à la Délégation à l’entreprenariat rapide (DER) et aux autorités administratives, a signalé l’inspecteur d’académie de Thiès, Papa Baba Diassé.
Il s’agit de faire en sorte que dans chaque région, un comité travaille à ce que les tenues soient disponibles ’’le plus rapidement possible’’, a-t-il indiqué.
La région de Thiès aura droit à quota de ’’plus de 33.000’’ tenues, a dit M. Diassé, au terme de la traditionnelle visite d’écoles, lors de la rentrée des classes.
Les couleurs pour l’académie de Thiès sont le beige et le bleu.
Au niveau du préscolaire, ce seront des blouses unisexes, à l’élémentaire, des blouses pour les filles et des chemises avec manches longues ou courtes pour les garçons.
Pour l’inspecteur d’académie de Thiès, les tenues scolaires trouvent leur ’’pertinence’’ tant au plan économique et culturel, qu’au plan psychopédagogique.
En plus de développer chez l’enfant les ’’sentiments d’appartenance à un groupe [et] de fierté nationale’’, tout en évitant les complexes entre enfants de différentes classes sociales, les tenues scolaires ont aussi l’avantage, selon lui, d’amener les élèves à ’’se concentrer sur les études [plutôt que] sur le port vestimentaire’’.
Elles constituent, à ses yeux, une ’’plus-value’’ permettant de valoriser l’expertise et les ressources locales.
Elles sont aussi, selon lui, une opportunité pour les artisans qui sont dans l’informel d’être accompagnés par la DER.
’’C’est la première fois que des marchés publics sont territorialisés’’, à travers ce projet, a-t-il relevé, pour s’en réjouir.
Il précise que pour la première année, seules les écoles publiques sont concernées par le projet.
’’Cette année, c’est des tenues, mais nous irons vers des uniformes’’, renseigne l’IA.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]