Actualité education

EDUCATION _RECONSTRUCTION DES ÉCOLES VÉTUSTES : LA COMMUNE DE SAINT-LOUIS COMPTE SUR L’AIDE DE L’ETAT

La municipalité de Saint-Louis compte sur les pouvoirs publics pour la conduite de son opération de reconstruction des établissements scolaires vétustes de la capitale nord du Sénégal.

’’Nous demandons à l’Etat de nous aider dans cette opération de reconstruction de certains établissements de Saint-Louis’’, a déclaré Alioune Badara Diop, un des adjoints du maire, dimanche, en marge d’une cérémonie de remise de kits scolaires à quatre établissements de Balacoss et Tendiguedj.

« L’Etat est certes préoccupé par le programme de résorption des abris provisoires et de construction d’écoles dans les nouvelles collectivités locales, mais Saint-Louis a également besoin de son appui’’, a dit M. Diop, par ailleurs directeur général de l’Office des lacs et cours d’eau (OLAC)

La commune de Saint-Louis a déjà entrepris la reconstruction de l’école Justin Ndiaye et compte en faire de même pour l’école Soukeyna Konaré, a-t-il signalé. Mais il en faut plus selon lui, d’autant que Saint-Louis qui est « une vielle ville » comptant des établissements scolaires tricentenaires.

L’inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF) Al Ousseynou Sarr a souligné les efforts déployés par la commune de Saint-Louis pour reconstruire certains établissements vétustes.

Avec l’aide de partenaires, il promet que ce programme va se poursuivre avec l’appui de l’Etat qui estime-t-il doit accompagner cette politique de réhabilitation des établissements scolaires de Saint-Louis.

Malgré tout, la rentrée des classes s’est faite « sans problème » à Saint-Louis, grâce notamment à « une stratégie » mise en place à travers un système de rotation permettant aux élèves de disposer d’une salle de classe pour étudier.

Le don de kits scolaires remis aux établissements de Balacoss et Tendiguedj va contribuer à accélérer le début des enseignements, a indiqué l’inspecteur de l’éducation et de la formation.

Au total, 1292 kits scolaires évalués à 8 millions de francs CFA ont été distribués aux élèves de quatre établissements bénéficiaires.

Du matériel géométrique et didactique a été également remis aux écoles bénéficiaires.

Cet appui enlève une épingle du pied des parents d’élèves et constitue « un encouragement à redoubler d’efforts » pour ces derniers, a dit le chef de quartier de Balacoss, Moustapha Ndiaye.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]