Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

Actualité

Crise scolaire : l’Etat du Sénégal interpellé encore

L’école sénégalaise traverse actuellement une crise sans précédente due à la grève des syndicats d’enseignants qui en sont à leur 7ème plan d’action. Une situation qui a été déplorée par bon nombre de Sénégalais.

C’est le cas de la plateforme des organisations de la société civile pour la défense de l’éducation et les valeurs, qui regroupe des universitaires, des instituteurs et enseignants et autres éléments de la société civile sénégalaise qui dénonce le climat qui prévaut en ce moment dans le secteur de l’éducation.

En marge d’une conférence de presse, tenue au siège du Syndicat démocratique des enseignants libres du Sénégal (Sydels), les responsables de ladite organisation ont exprimé leur inquiétude sur les grèves des enseignants et des élèves, rapporte Le soleil.

Le Secrétaire exécutif national, Bassirou Sy, a appelé l’Etat du Sénégal à ouvrir des négociations pour un « traitement juste et correcte » des revendications restées en suspens depuis les accords signés en 2014. Ce dernier a demandé également au gouvernement de rendre justice aux enseignants qui, à diplôme ou grade égal, par rapport à d’autres agents de même rang, seraient mal rémunérés.

Aussi, les responsables de la plateforme ont attiré l’attention des enseignants sur les conséquences néfastes des arrêts de cours sur le quantum horaire. Ils ont profité de l’occasion pour demander aux enseignants de ne jamais perdre de vue l’intérêt des apprenants dans ce bras de fer avec l’Etat. À leur avis, le respect du quantum horaire est tout aussi légitime comme le sont aussi les revendications des enseignants.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]