Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

Actualité education

DÉBRAYAGE ET GRÈVES : Le mot d’ordre largement suivi par les enseignants des écoles et établissements du public

Il n’y a pas eu cours dans la matinée d’hier à partir de 09 heures dans les écoles et établissements du public de la ville de Saint-Louis suite au débrayage observé par le G20 et d’autres syndicats d’enseignants. A l’origine de ce mot d’ordre, la non-application des accords signés en 2018 entre le gouvernement du Sénégal et les organisations syndicales. Le système de rémunération et de motivation des agents de la fonction publique et le corps des administrateurs scolaires constituent jusqu’ici des questions sur lesquelles les syndicalistes attendent toujours des éclaircissements.

Les enseignements et apprentissages ont été paralysés dans la matinée de ce mardi à Saint-Louis où plusieurs syndicats d’enseignants à l’image du G20 ont observé un débrayage à partir de 09 heures. Mis à part les écoles et établissements du privé, il n’y a pas eu cours dans ceux du public.

Ainsi, après le mouvement d’humeur noté dernièrement chez les élèves qui étaient à maintes reprises descendus dans les rues pour fustiger les grèves répétitives d’enseignants, les syndicats d’enseignants ont repris leur mouvement pour dénoncer toujours la non-application par le gouvernement sénégalais des accords signés avec les organisations syndicales. Les motifs de cette grève s’articulent autour de divers points de revendication parmi lesquels le système de rémunération et de motivation des agents de la fonction publique et le corps des administrateurs scolaires constituent toujours des questions « saillantes » sur lesquelles les syndicalistes attendent des éclaircissements .Cependant, ils tiennent pour seuls responsables de tous ces maux qui gangrènent le système éducatif, le Chef de l’État Macky Sall et son gouvernement. « Il y a que le gouvernement de l’État du Sénégal et en premier chef le Président de la République qui a la clé de la solution en essayant de proposer quelque chose concrète pour qu’on puisse véritablement retourner dans les salles de classe », a soutenu Cheikh Tidiane Hanne, Chargé de communication du SELS/Originel par ailleurs Coordonnateur du G20. Il annonce également un débrayage ce mercredi 09 février et une grève totale le jeudi 10 février.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]