Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

Actualité education

Grève des enseignants : Marième Soda Ndiaye adresse une question d’actualité au gouvernement pour un apaisement dans l’espace scolaire.

La benjamine de la 13e législature se dit préoccupée par la situation qui sévit depuis quelques mois et qui n’épargne décidément pas les acteurs éducatifs. Avec ce 9e plan d’action des syndicats d’enseignants, la situation ne semble pas s’améliorer en dépit des propositions formulées par l’État du Sénégal au cours de leur dernière rencontre avec les acteurs. Marième Soda Ndiaye, dans son rôle de parlementaire, a adressé une questions d’actualité au gouvernement du Sénégal en saisissant le président de l’assemblée nationale, Moustapha Niasse.« Chers Concitoyens, Persuadée qu’il faut à tout prix sauver l’école publique sénégalaise, j’ai saisi conformément aux dispositions du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le Président Moustapha NIASSE et adressé une question d’actualité aux Ministres des Finances et du Budget, l’Éducation nationale, du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions et de la Fonction publique et du Renouveau du Service public »

« Convaincue du rôle fondamental d’un bon système éducatif dans le développement économique et social de notre pays, nous venons par cette présente question d’actualité vous faire part de nos inquiétudes face au mouvement d’humeur, revendications et grèves interminables des syndicats d’enseignants notés depuis plusieurs mois, instaurant ainsi un climat scolaire délétère sur l’ensemble du territoire national. Il en découle que nos enfants n’étudient plus correctement aujourd’hui perdant ainsi de nombreuses heures d’apprentissage qui impacteront négativement sur leur cursus scolaire.

Or, nous demeurons soucieux de l’avenir et du devenir des élèves du Sénégal tout en croyant à la volonté du gouvernement d’œuvrer pour l’apaisement du climat social, comme indiqué à la page 213, paragraphe 3, du rapport de présentation de la Commission de l’Education, de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, lors de la session budgétaire 2021-2022.

En conséquence, nous vous prions de bien vouloir édifier la représentation nationale sur un certain nombre de préoccupations.

1. Qu’en est-il des négociations entamées avec les syndicats d’enseignants ?

2. Quelles sont les propositions concrètes venant du gouvernement par rapport à leur plateforme revendicative ?

3. Y’aurait-t-il des points d’accord, de désaccord et/ou des facteurs de blocage dans les négociations ?

4. Si oui, pourriez-vous nous en tenir informés, en notre qualité de représentants qualifiés de la nation ?

5. Serait-il possible de mettre à la disposition de la représentation nationale les conclusions de l’étude sur le système de rémunération commanditée par le Gouvernement du Sénégal ?

6. Quand est-ce que les élèves pourront reprendre correctement leurs apprentissages ?

7. Si le mot d’ordre de grève venait à être levé, quelles sont les stratégies de rattrapage qui seraient mises en œuvre pour combler les heures perdues ?

8. Y’aurait-il une incidence sur le calendrier scolaire ?

9. Les examens seraient-ils tenus à date ? »

Fait à Dakar, le 16 Février 2022

Honorable Députée Marième Soda NDIAYE

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]