UCAD Université

Francophonie économique : La troisième conférence lancée à l’UCAD

La troisième conférence de la francophonie économique se tient à l’Université Cheikh Anta Diop du 16 au 18 mars 2022. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de l’Economie Amadou Hott qui a profité de l’occasion pour demander plus de solidarité des pays francophones dans le financement, notamment le gaz.

Recteur de l’Ucad, le Pr Ahmadou Aly Mbaye a expliqué l’importance d’une telle initiative au sein des pays qui ont le français en commun. « L’enjeu est de renforcer les échanges économiques entre les pays membres de la francophonie, de renforcer la coopération interuniversitaire entre les pays membres dans le domaine de la recherche, de la formation, mais également l’appui à la société », a-t-il déclaré.

Les défis étant les mêmes, autant aborder les choses dans un élan commun, confirme le Recteur de l’Université de Montréal, Daniel Jutras. «C’est extrêmement utile de partager, avec les chercheurs de l’Ucad et d’autres universités présentes ici, des valeurs communes mais aussi des problématiques et des solutions. Parce qu’on  a les mêmes problèmes liés au changement climatique, la place des jeunes et des femmes dans l’économie», ajoute-t-il.

Le Recteur de l’Ucad, par ailleurs économiste, a fait savoir que les crises sont inévitables. Il faudra par conséquent anticiper, limiter les pertes d’emplois et recréer les emplois perdus. Bref, il faut être résilient. « L’économie résiliente se caractérise par sa capacité à surmonter les chocs pour s’orienter vers des horizons positives, c’est-à-dire restaurer, réarmer, reconstruire en permanence ».

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]