Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

Actualité

EDUCATION : LA RÉGION DE FATICK SERA DOTÉE DE DEUX ‘’DAARAS’’ DÉDIÉS À LA PETITE ENFANCE

Le projet ‘’Investir dans les premières années pour le développement humain au Sénégal’’ (PIPADHS) va entamer, dès cette année, la construction, dans la région de Fatick (centre), de deux ‘’daara’’ (écoles coraniques) préscolaires publics, a-t-on appris mardi de son responsable chargé de la communication, Ousseynou Ndiaye.
Ces écoles vont accueillir les enfants âgés de 0 à 5 ans, dont les parents ont choisi l’apprentissage coranique, a expliqué M. Ndiaye à l’APS, à la fin d’une réunion du comité technique régional de suivi des activités du PIPADHS.
‘’Les ‘daaras’ existaient, mais c’est à partir du cycle élémentaire. Ces ‘daaras’ du préscolaire public sont une innovation, une première pour le cycle préscolaire’’, a-t-il précisé.
Selon Ousseynou Ndiaye, les deux sites identifiés pour abriter ces écoles préscolaires publiques sont situés à Patar Lia et à Keur Ayib Kâ. ‘’Les assiettes foncières sont délibérées, l’entreprise chargée des travaux a présenté la maquette, et les travaux vont démarrer incessamment’’, a-t-il ajouté.
Financé avec 42 milliards de francs CFA de la Banque mondiale, pour une durée de cinq ans, le PIPADHS intervient dans le sous-secteur de la petite enfance, au profit des enfants de 0 à 5 ans.
Il permet de ‘’diversifier l’offre éducative’’.
Selon Ousseynou Ndiaye, si ces écoles préscolaires atteignent leur objectif, elles seront vulgarisées dans toutes les collectivités territoriales du pays.
Le PIPADHS prévoit aussi la construction de cinq cases des tout-petits et de classes qui préparent les enfants au cycle élémentaire, dans la région de Fatick.
Le projet intervient aussi dans les régions de Diourbel, Kaffrine, Kaolack (centre), Kolda (sud), Matam (nord) et Tambacounda (est). Dans les sept régions, 14 ‘’daara’’ préscolaires publics, 66 cases des tout-petits et 150 salles de classe préparatoire à l’élémentaire seront construits, d’ici à 2024.
La construction de ces structures va améliorer le taux national d’accès au préscolaire. De 17 % actuellement, il sera de 22 %, voire 24 % en 2024, indique un document du PIPADHS.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]