Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

APPEL À CANDIDATURES Emplois

UN PROJET D’EMPLOI DES JEUNES PAR L’INVESTISSEMENT PRIVÉ LANCÉ

Le projet Activ’Invest, dont le but est d’encourager les investissements privés au Sénégal avec l’ambition de créer des emplois pour les jeunes, a été officiellement lancé mardi à Dakar, sous l’égide de l’agence belge de développement (ENABEL).

La cérémonie officielle de lancement de ce projet s’est déroulée en présence de l’ambassadrice de l’Union européenne (UE) au Sénégal, Irène Mingasson, et du secrétaire général du ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Aliou Ndiaye, rapporte un communiqué.

Au total, 1.200 entreprises avaient postulé pour faire partie de ce projet, mais seules 30 ont été retenues au final, selon la même source.
Il s’agit de Petites et moyennes entreprises (PME) spécialisées dans le textile, l’agro-alimentaire, l’agro-industrie, l’hydraulique, le commerce en ligne, la construction ou encore l’alimentation de bébés.
Sur les 30 entreprises retenues, les 10 concernent l’Agropole-Centre, un projet d’accélération du processus d’industrialisation portant sur la réalisation d’infrastructures de transformation agro-industrielle avec des aménagements adaptés au stockage et à la transformation primaire des filières agricoles identifiées.
« Avec ce projet, nous voulons activer les mécanismes qui sont à la disposition des PME pour grandir et accéder à l’investissement et aux financements. C’est un programme d’accélération qui fait partie des dispositifs mis en place par la Team Europe et le gouvernement du Sénégal », a dit l’ambassadrice de l’UE au Sénégal, parlant du projet Activ’Invest.
Mme Mingasson, dont les propos sont rapportés par le communiqué, ajoute que le projet Activ’Invest vise à appuyer ceux qui souhaitent entreprendre et développer des activités génératrices de revenus et de richesses, des opérateurs économiques qui créent de l’emploi, mais aussi qui misent sur le potentiel local.
Le secrétaire général du ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération rappelle que les PME sont souvent confrontées à des contraintes d’accès au financement.
« Ce programme vise donc à apporter des réponses à cette difficulté », a dit Aliou Ndiaye, en référence au projet Activ’Invest, exécuté par Enabel et financé à hauteur de 2 millions d’euros, soit 1 milliard 170 millions de francs CFA.
« Le projet va permettre à la PME ayant accédé aux financements, de pouvoir investir, renforcer ses capacités de production, accéder à de nouvelles technologies et bénéficier d’un accompagnement », a dit m ; Ndiaye, représentant le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération.
L’Union européenne a participé à hauteur de 1,2 million d’euros au financement, le reste du montant nécessaire, soit 900 000 euros, ayant été déboursé par Enabel.

AT/BK/ASG

 

Laisser un commentaire

3 Commentaires

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]