Demande de Bourses de formation dans les Ecole de Formation du Sénégal. Postulez

UCAD Université

UCAD : DE NOUVEAUX ORGANES ANNONCÉS POUR BOOSTER LE CELLULE GENRE

Des organes permettant d’améliorer le fonctionnement de la cellule genre de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) et regroupant des sociologues, économistes et spécialistes des sciences sociale vont être incessamment mis en place, a annoncé, mercredi, le recteur de cette université, Ahmadou Aly Mbaye.

‘’Nous avons décidé de mettre en place d’autres organes permettant de mieux améliorer la cellule genre au sein de l’UCAD’’, a déclaré le professeur Mbaye lors d’un panel consacré à l’état des lieux de la promotion des Droits de la femme dans l’enseignement supérieur.

Le Recteur a assuré que l’initiative allait être appuyée par la participation de sociologues, d’économistes et divers spécialistes en Sciences sociales pour apporter des réponses.

Pour M. Mbaye, ancien doyen de la Faculté des Sciences économique et de Gestion (FASEG), l’idée de mettre le genre en perspective dans la politique sociale de l’UCAD, est parti des célébrations de la Journée internationale des droits de la Femme.

‘’Les questions de genre englobent beaucoup de chose, en particulier les règles permettant à tous les segments de la communauté de s’épanouir convenablement’’, a-t-il rappelé.

Il a insisté sur le fait qu’au-delà du milieu universitaire, un plafond de verre s’opposait encore à la promotion des femmes.

Sur ce point, le recteur a déploré les obstacles institutionnels et sociologiques qui empêchent aux femmes de progresser dans le milieu professionnel, tout en préconisant la mise en œuvre de stratégies visant à enlever les barrières.

‘’Le genre ne concerne pas uniquement les femmes. C’est une façon d’avoir des politiques qui auront une approche inclusive et participative dans la société’’, a soutenu Arame Ndoye Gaye, présidente de la cellule genre de l’UCAD.

Selon elle, cette approche va rassembler les parties prenantes qu’elles soient le personnel d’enseignement et de recherches, le personnel administratif technique et de service et les étudiants.

‘’Pour les femmes, il y a deux façons d’accéder à des postes (responsabilité) soit par la nomination ou par l’élection’’ a-t-elle dit.

En l’en croire, toutes les femmes de l’UCAD sont membres de la cellule genre. Pour elle, tous les acteurs doivent pouvoir trouver des stratégies pour avoir une communauté beaucoup plus propice au développement de l’établissement.

Laisser un commentaire

[googleapps domain="docs" dir="forms/d/e/1FAIpQLScckL0fI_a78vmYtwF8WZg3xyXkDUBusEquhuOQrH2NPQ1kMw/viewform" query="embedded=true" width="640" height="768" /]